Home > Topics > Country Profiles > Country Factsheets > Le tri des déchets à Munich, Allemagne
Spazzatura Monaco

Nous remercions Ingrid, une amie d’Expatclic qui vit à Munich, pour cette fiche détaillée sur le tri des déchets dans sa ville. Merci à Line pour la relecture. 

 

En Allemagne le tri des déchets n’est pas fait de la même façon d’une ville à l’autre; le nombre de poubelles à utiliser et les dépenses à soutenir varient selon la consommation. En général il y des containers que chaque famille doit utiliser à la maison ou à l’intérieur des immeubles, ainsi que des points de collecte dans tous les quartiers, où il faut amener les déchets tels que, par exemple, verre ou plastique. En outre, il y a des plateformes écologiques (Wertstoffhof) pour les produits électriques/électroniques, déchets spéciaux, toxiques, encombrants, etc.

Vous trouverez tous les renseignements directement sur le site de la ville de Munich, www.muenchen.de, ou bien sur le site de  l’Abfallbetrieb München: http://www.awm-muenchen.de, où se trouve une brochure en dix langues différentes.

A Munich il y a le système des trois poubelles (3-Tonnen-System), qui doivent être demandées à la Mairie et vidées une fois par semaine ou chaque 15 jours :

– les poubelles bleues : pour le papier, le carton
– les poubelles marrons : pour les produits bio, déchets alimentaires qui feront du compost
– les poubelles noires ou grises : pour les déchets non recyclables

Pour les poubelles il faut payer des impôts qui se sont beaucoup réduits récemment. Dans les dernières années dans beaucoup de villes allemandes le concept suivant a été introduit: « celui qui produit beaucoup de déchets et ne recycle pas doit payer plus que les autres » et donc les poubelles peuvent être pesées. Cette politique vise à responsabiliser les citoyens. Pour une famille qui possède sa propre maison, ceci est un moyen assez pratique d’économiser. Dans les bâtiments ça marche moins bien car tout le monde n‘a pas envie de s’engager. Il peut arriver que la municipalité sanctionne les personnes qui ne se donnent pas la peine de faire un tri correct.

Mis à part les poubelles dans les maisons, il y des points de collecte dans les quartiers (Wertstoffinseln) pour se débarrasser des déchets suivants :

  • les poubelles jaunes : pour les produits en plastique et aluminium
  • les containers pour le verre divisé par couleur : marron, vert, blanc

Vous trouverez un peu partout en ville et dans votre voisinage des points de collecte pour les vêtements et chaussures usagés – souvent à coté d’autres containers.

Attention, après le tri, il faut aussi respecter les temps de repos et vous ne pouvez pas déposer vos bouteilles dans les containers n’importe quand, il est interdit d’y aller le dimanche ou pendant les heures de repos.

Les médicaments périmés peuvent être amenés à la pharmacie. Les batteries sont collectées au Wertstoffhof et dans beaucoup de magasins/supermarchés. Les ampoules classiques peuvent être jetées dans la poubelle grise, les « modernes-écologiques » doivent être rendues dans les magasins où elles sont en vente ou au Wertstoffhof (elles sont considérées déchets toxiques car elles contiennent du mercure).

Le Giftmobil et une espèce de petit camion qui recueille les déchets toxiques en passant directement dans les quartiers. Vous trouverez les horaires sur le site de la mairie.

Le Wertstoffhof est la plateforme écologique où vous pouvez amener les déchets spéciaux, encombrants, etc. Il faut payer pour la disposition de certains produits, vérifiez avec le personnel sur place. Le samedi il font ont un horaire réduit.

Un aspect important dans le quotidien est le système des Pfandflaschen (bouteilles à rendre) en verre ou en plastique. Au moment de l’achat vous payez le Pfand (de 8 à 15 centimes), qui est ensuite rendu quand vous retournez les bouteilles. Dans les magasins et supermarchés il y a une machine où il faut introduire les bouteilles et retirer une sorte de facture à présenter à la caisse. Attention, ce système est aussi utilisé aux festivals, concerts et initiatives publiques (même à la célèbre Oktoberfest) pour que les bouteilles et assiettes en plastique soit rendues et ne soient pas jetées ailleurs. Dans ce cas ils vous donnent souvent un jeton coloré qu’il faudra rendre avec les produits au personnel du stand (Pfandrückgabe).

En général, il est recommandé de faire attention dès le moment de vos achats, comme par exemple :

– utiliser le système des consignes
– préférer les recharges de produits (lessives,…)
– prendre les produits dans des emballages recyclables de préférence
– acheter des appareils électroménagers respectueux de l’environnement
– prendre des produits de bonne qualité pour éviter la détérioration ou la multiplication des déchets.

Ici le recyclage est une institution, plus qu’en France.

Quelques chiffres: plus  de 80% des vieux papiers servent à faire les quotidiens. Les déchets bio servent directement à faire du compost et sont utilisés pour créer de l’énergie. Pour le verre par exemple, 97% est réutilisé pour en refaire, quant au plastique, 70% est recyclé après tri.

Les poubelles dans votre quotidien…

RestmEltonne
(Déchets non recyclables)

– Papier peint, restes de moquette, de tapis,
– Sac d’aspirateurs
– Restes de plats alimentaires, os
– Couches, articles hygiéniques (pansements, démaquillants,…)
– Mégots
– Ampoules,
– Jouets cassés
– Textiles sales
– Emballages sales (viandes,…)

Biotonne
(Produits de compost, déchets de cuisines non cuisinés, déchets de jardin)

– pas de viande !
– restes de légumes et fruits (non cuisinés)
– produits laitiers
– pains
– coquilles d’œufs
– filtres à café et à thé
– déchets de feuilles, gazon, branches, buissons
– fleurs fanées,
– mouchoirs en papier usagés
– papiers de cuisine usagés
– …

Attention : pas de coquilles de noix…, os de poulets, mégots ou de noyaux de fruits

Papiertonne
Papiers – cartons – Cartonnages, papiers propres)

– journaux
– catalogues,
– lettres et enveloppes,
– emballages papier,
– emballages d’œufs
– prospectus
– livres…

Attention : pas de papier de cuisson ou de papiers salis, usagés

Gelbe Wertstofftonne dans les points de collecte (à peu près 1000 en ville)

– bouteilles à vis
– bouteilles jetables
– canette aluminium
– couvercles en fer
– paquet de chips
– Tetrapack, boissons individuelles
– couvercles de yaourts
– boîtes de conserves
– sacs plastiques,
– tubes dentifrices, shampoing
– emballage café
– ..

Attention : pas de photos, CD, disquettes, jouets plastiques cassés

Les poubelles dans les « conteneurs de tri » du Wertstoffhof (il y a à peu près 12 Wertstoffhof en ville)

Déchets problématiques
(Déchets en petites quantités qui pourraient endommager pour la nature et l’environnement)

– piles
– tubes fluorescents, phosphorescents
– plantes préventives
– solvants, laques
– produits désinfectants

Déchets volumineux

– Meubles
– Réfrigérateurs
– Machines à laver
– Matelas
– Vélo
– …

Il faut savoir qu’il existe beaucoup d’associations qui recyclent, réparent et revendent beaucoup de produits qui sinon seraient jetés (ordinateurs, télévisions, vélos, etc.), et qui vident aussi caves et maisons. Renseignez-vous ! Sur le site de la mairie de Munich vous trouvez les adresses des Sozialbetriebe.

Et n’oubliez pas qu’il y a beaucoup de marchés aux puces (Flohmarkt) partout et toujours en ville.

 

Ingrid
Munich, Allemagne
Octobre 2015