Home > Topics > Community > Expat Blogs > Le blog du mois: Mathilde de Bangkok
Blog Mathilde main

Depuis quelques mois, vous avez vu peut-être vu passer sur internet des articles un peu déjantés et très humoristiques sur la vie des expatriés ? C’est Mathilde, de My Tailor is an expat, qui les écrit depuis Bangkok. De sa plume acérée, elle s’attaque aux clichés qui circulent sur les expatriés et rien ne lui échappe, depuis la vie quotidienne de la fameuse ‘’femme d’expat’’ (celle qui ne travaille pas), jusqu’aux liens avec les amis et la famille restés en France ou le monde du travail à l’étranger. Merci Mathilde! 

 

Qu’est-ce que t’a ammené à l’étranger ?

Avant de venir vivre à Bangkok, j’avais eu quelques expériences de vie à l’étranger dans le cadre de stages ou de petits contrats locaux, notamment quelques mois au Mexique ou au Yémen. Des années plus tard, alors que je travaillais dans la communication à Paris, j’ai rencontré mon mari qui m’a très vite dit qu’il avait de grandes chances d’être muté en Asie. Ça m’allait très bien car je rêvais de repartir à l’étranger. Juste après notre mariage, nous sommes partis pour Bangkok ! Nous y vivons depuis 5 ans maintenant.

Pourquoi un blog ?

Après deux expériences professionnelles à Bangkok et un deuxième bébé, je me suis demandé ce que j’allais faire, sachant que je n’avais pas envie de reprendre un poste à plein temps. J’ai alors décidé de me lancer comme rédactrice free-lance et mon mari m’a poussée à lancer un site web en parallèle. J’ai commencé à travailler sur un site d’infos sur Bangkok mais très vite, je me suis aiguillée vers un blog plus global sur notre vie ici. Après quelques articles, j’ai réalisé que ce que j’écrivais sur les expatriés de Bangkok faisait écho chez beaucoup d’autres expatriés, partout dans le monde ! Maintenant, je ne parle plus du tout de Bangkok.

As-tu eu des difficultés pour monter et gérer le blog ? Est-ce que quelqu’un t’aide ou bien tu fais tout toi même ?

J’ai monté le blog toute seule et je continue à le gérer sans aucune aide… mais ça n’a pas été de tout repos ! L’achat du nom de domaine, l’hébergement, le téléchargement et l’installation de l’interface ont été des grosse sources d’angoisse pour moi ! Sur internet, tout est dématérialisé, on est seule face à son ordinateur et ses questions. Quand je butais sur quelque-chose, je cherchais sur Google et me retrouvais avec 15 fenêtres ouvertes sur des forums de bloggeurs et de geeks. J’ai passé des heures à chercher des réponses à des toutes petites questions, comme ‘’comment avoir 2 colonnes de textes sur ma page d’accueil’’ par exemple !

Maintenant, je ne fais plus du tout de technique. Je me contente de poster mes articles en espérant que rien ne plante. Le look de mon blog est figé pour le restant de ses jours !

Bangkok Photo credit ©Jean Clauzet

Bangkok
Photo credit ©Jean Clauzet

Avec quelle fréquence tu publies sur ton blog ?

Pendant des mois, j’ai publié un article presque toutes les semaines mais depuis quelques temps, j’ai ralenti le rythme. Ça n’en a pas l’air mais je passe énormément de temps sur chaque article. J’écris sur quelque-chose qui me trotte dans la tête depuis longtemps puis je laisse reposer, j’y cogite, j’y reviens, je change des tas de choses et j’y reviens encore le lendemain, et le surlendemain ! Ce qui fait que je commençais à penser au blog toute la journée et à passer mon temps à noter des idées pour plus tard. Publier moins me libère un peu l’esprit ! Et me laisse du temps pour travailler sur d’autres projets.

Donne-nous trois raisons pour lesquelles ton blog est important pour toi

La première est la plus importante est que je m’amuse énormément à tenir ce blog ! J’aime écrire, j’aime observer, j’aime faire des blagues… et j’aime surtout cette communauté des expatriés que je croque dans le blog. Je me moque beaucoup d’eux (et de moi la première) mais je prends aussi beaucoup leur défense en essayant d’expliquer (sans dramatiser) que oui, on est contents de nos choix de vie, qu’on les assume, mais que parfois c’est dur de vivre loin de son pays, que ça demande des sacrifices et beaucoup d’énergie. J’aime beaucoup parler de tout cela.

La deuxième, c’est que je reçois des messages gentils et drôles d’expatriés des quatre coins du monde. Sur Facebook ou directement sur le blog, je reçois beaucoup de commentaires, et de likes, et ils me font toujours tous énormément plaisir.

Enfin, je travaille en parallèle sur des projets d’écriture beaucoup plus sérieux et je me dis (on peut toujours rêver !) que le blog pourra peut-être servir un jour comme une vitrine de mon travail plus léger.

As-tu rencontré des gens à travers de ton blog ?

J’ai été en contact avec pas mal de gens depuis la création du blog. Soit des ‘’professionnels’’ de l’expatriation, soit des lecteurs/ices qui ont réagi à certains de mes articles. J’essaie de répondre aux emails qu’on m’envoie, ce qui génère très souvent des conversations très sympa. J’ai deux lectrices très fidèles et très drôles qui sont un peu devenues des amies virtuelles. Elles rebondissent sur mes articles, me donnent leurs avis sur ce que j’écris ou m’envoient des idées de sujets. On habite toutes les 3 dans des régions très différentes et on se raconte un peu nos vies. J’aime beaucoup !

 

My tailor is an expat
Mathilde
Bangkok, Thailande
Avril 2016