Home > Topics > Community > Groups for Expats > Si tu n’es pas à Djakarta, l’IHS te manque…
IHS main

Nous remercions de tout cœur Giulia, une chère amie de Expatclic qui vit à Djakarta, pour cet article très intéressant, qui nous présente une merveilleuse association, un vrai don du ciel pour les expatriés dans ce coin de monde.

 

 

La Indonesian Heritage Society est une association à but non lucratif (yayasan en langue indonésienne), qui s’occupe de promovoir et diffuser la connaissance du patrimoine artistique et culturel de l’Indonésie.

Elle est née en 1970 de la volonté des conjoints Abidin, citoyens indonésiens, et de Mme Loose, épouse du Consul Général norvégien en Indonésie, tous ayant un fort intérêt dans la conservation de l’art et de la culture indonésienne. Leur but principal était d’appuyer le musée national à travers des aides financières, mais aussi en collaborant à la traduction en anglais des guides du musée. Au début l’association s’appelait Ganesha Society (Ganesha est une divinité hindou qui représente la soif de connaissance), et comptait 17 membres. Après seulement deux ans, les membres étaient 78 et les activités étaient augmentées.

Aujourd’hui l’association peut compter sur un large groupe de membres de différentes nationalités (à la fin de l’année fiscale 2014/2015 l’organisation avait plus que 700 membres et une cinquantaine de nationalités différentes), qui ont un rôle clé dans la réalisation des objectives et dans le fonctionnement de l’association.

La IHS est composée actuellement par un bureau de gestion qui compte un président, un trésorier, et 4 vice présidents. Chaque vice président est en charge d’une section qui s’occupe d’un secteur spécifique des activités de la IHS. Les sections sont à la fois divisées en sous-sections, gérées par 2 co-chair.

Section du Musée (Museum section): elle s’occupe avant tout des projets soutenant le Musée National, et dans lesquels un très gros nombre de membres est impliqué. Ces projets incluent :

–       tour du musée en anglais, français, japonais, coréen, italien

–       formation gratuite d’une durée de trois mois pour devenir guide du Musée National

–       traductions des guides et des différentes brochuress du musée

–       cours d’anglais pour le personnel du musée

–       projets spécifiques, qui rentrent principalement en trois catégories : traductions, inventaire et préparation de matérielles ad hoc, et qui sont conduits pas seulement au Musée National, mais aussi au Musée d’Histoire de Djakarta, au Musée Textile, au Musée Maritime, etc.

–       programmes scolaires : présentations pour les étudiants sur des thèmes de art et culture indonésienne dans les différentes écoles internationales de Djakarta

Un tour des Explorers

Un tour des Explorers

En plus cette section s’occupe de la Librairie, qui contient plus de 7000 libres sur la culture et l’art indonésienne et du sud-est asiatique. Les volumes sont principalement en anglais mais il y en a aussi en français, indonésien, allemand, hollandais, espagnol, japonais et coréen. Chaque membre peut se rendre à la librairie et emprunter gratuitement un ou plusieurs livres pour une période déterminée

Section Communauté (Community Section) : cette section s’occupe de toutes les activités organisées par et pour les membres, tel que :

▪   Evening Lectures (Conferences en soirée) : une série de 6 conférences sur des thèmes variés de culture et actualité indonésienne, qui sont présentées deux fois par an (en automne et printemps). Elles ont lieu le soir chez le Erasmus Huis et sont ouvertes à tous (pas seulement aux membres. Dans un cycle récent il y a eu des conférences très intéressantes, comme celle sur la première année d’activité du présidente Jokowi, ou sur l’irrésistible expansion démographique de Djakarta

▪   Rumahku: il s’agit de présentations qui, comme le nom le suggère, sont tenues « chez soi », c’est à dire qu’elles ont lieu généralement à la maison d’un membre de la IHS. Ces évènements se déroulent une fois par mois le jeudi matin, dans un climat très détendu, et les thèmes qu’elles traitent sont un peu moins stimulantes que ceux des conférences en soirée, et où les participants ont aussi la possibilité de socialiser devant un café et un rafraichissement. Normalement il y a un invité qui présente un thème, qui touche toujours à la société indonésienne.

▪   Study groups (Groupes d’étude) : ce sont est des groupes de gens qui partagent l’intérêt pour apprendre quelque chose de spécifique sur la culture indonésienne. Ils sont composés par 10-20 personnes et normalement se réunissent 2 fois par mois à la librairie. Ils sont basés sur la philosophie “do a little, gain a lot” (fais peu, gagne beaucoup), selon laquelle chaque membre à son tour s’engage à préparer un petit thème et à le présenter aux autres participants. Les groupes de cet année sont : World of Wayangs (le Monde des Wayangs), Sanctuary of the Gods (Sanctuaires des Divinités), Ceramic (Ceramique), Indonesian Textiles (Textiles indonésiens), Living Houses (Maisons où l’on vit), Indonesian literature (Littérature indonésienne), Heritage art group (Groupe d’art indonésienne). Le groupe d’études de soir se rencontre le soir, toujours à la librairie, et il est ouvert à tous les membres

▪   Explorers: des groupes de gens qui se rencontrent pour découvrir et visiter des lieux d’intérêt à Djakarta et dans les environs. Ils se rencontrent le mercredi matin chaque semaine, toutes les  deux semaines ou une fois par mois. C’est une grande occasion pour connaître des endroits que l’on  n’a pas la possibilité de découvrir seuls (genre l’usine de tempe ou l’association qui aide les enfants qui collectent les déchêts, et bien évidemment c’est une façon fantastique de rencontrer des gens et se faire des nouveaux amis

▪   Foreign Language Sections (Section Langues Etrangères) : des groupes ayant en commun la même langue, et qui organisent des activités de toutes sortes. Il a y une section en français, japonais, coréen, chinois et italien. Il y avait aussi l’espagnole, mais pour l’instant elle est suspendue.

Les a

Les annonces des groupes linguistiques et des “study groups”

 

Vc Communications: cette section s’occupe de l’organisation d’événements et des relations publiques, pour faire connaître la société et ses activités à un public le plus ample possible. Par exemple, sur Jakarta Now chaque mois il y a un article qui parle de l’association.

Les évènements organisés sont : Selamat Datang, l’évènement du début de l’année, où toutes les activités pour le nouvel an sont présentées, et le Blue Lotus Day à la fin de mai, qui par contre clôture les activités de l’année. Il y a aussi le Black Coffee White Elephant, un évènement de collecte de fonds, où les membres sont invités à donner quelque chose qui sera ensuite vendu. Les fonds recolectés soutiendront l’organisation. Il y a ensuite le concours photographique pour le calendrier annuel, normalement en février. Il y aussi les évènements qui changent chaque an, tel comme expositions d’art, projections de films, etc.

Operations Section (Section Opérationnelle) : c’est la séction la plus opérative et s’occupe de :

▪   IT (site web et supervision de la newsletter qui est envoyée chaque semaine aux membres);

▪   Inscription (le coté administratif des inscriptions des membres);

▪   Publishing (toutes les publications dell’IHS, comme la newsletter imprimée 2 fois par an, le guide Jakarta Explorers, le calendrier, etc);

▪   Au delà du calendrier, la IHS produit aussi d’autres objets qui sont ensuite vendus, le premier étant le guide de Djakarta « Jakarta Explorer », qui a vu sa cinquième édition cette année, et qui est entièrement crées par des volontaires qui ont visité chaque site touristique et ont vérifié la précision des informations. Toutes les photos sont aussi faites par les membres, ainsi que le travail graphique et la mise en page.

D’autres livres sur la culture indonésienne sont aussi édités , ainsi que des objets comme des tasses, cartes, etc. Tous les objets sont produits en Indonésie et servent  des réalités qui ont besoin de se faire connaître et de grandir.

Nous vous attendons !

Giulia
Djakarta, Indonésie
Février 2016

Traduit de l’italien par Claudiaexpat, révisé par Jean 

Photos © Claudiaexpat

One Coment, RSS