Home > country > North America > Canada > Comment vit-on à Vancouver?
Vancouver

Pour notre série “Comment vit-on à…?”, nous vous présentons les infos de notre amie Fanny depuis Vancouver. Merci Fanny, et si vous aussi avez envie de nous raconter comment on vit chez vous, n’hésitez pas à nous contacter
Vancouver est la perle de la côte ouest, idéalement située entre l’océan pacifique et les montagnes de la chaîne côtière. Troisième plus grande mégalopole du Canada avec 2 millions d’habitants, elle se place comme la capitale économique de la province de la Colombie-Britannique. Aa qualité de vie et son exceptionnel environnement naturel font de Vancouver l’une des villes les plus agréables à vivre au monde avec cependant le coût de vie le plus élevé au Canada. La ville bénéficie d’un climat océanique doux et humide avec de nombreuses précipitations en automne-hiver et une météo très agréable au printemps-été permettant de profiter des multiples activités extérieures. 2010 a été une année phare pour Vancouver puisque la ville a accueilli les Jeux-Olympiques d’hiver.

vancouver2

Les habitants de Vancouver sont décontractés, aimables, engagent facilement la conversation et ont un grand sens civil. Ils sont bien sûr fans de hockey et passent la majorité de leur temps libre en extérieur pour s’adonner à des activités telles que le ski, canoë, kayak, planche à voile, camping ou randonnée. Ce sont pour la plupart des férus de sport et de nature. La culture locale se concentre également autour du yoga – sorte de sport national ici ! – ainsi que sur les innombrables « coffee shops » et restaurants japonais. Ville cosmopolite et jeune de 125 ans, Vancouver compte une immigration riche composée en grande partie par une population d’origine asiatique (40%) qui influence de nombreux secteurs économiques et offre un des plus grand Chinatown du continent.

Il y a de nombreux quartiers où il fait bon vivre à Vancouver. Pour les adeptes de la ville, le centre ville ou Yaletown sont parfaits pour se déplacer facilement à pied ou en vélo. Le West End, situé plus près du poumon vert de la ville  – Stanley Parc –, est un bon compromis pour être au calme et bénéficier d’un peu plus de nature. Gastown est davantage touristique mais assez typique avec ses rues pavées et profite d’une proximité avec Chinatown. Du côté sud de la péninsule du centre ville se trouvent de nombreux quartiers très agréables à vivre : Kitsilano bohème et tout près de la plage, Point Grey proche de l’Université de Colombie Britannique, Fairview, proche de Broadway et du marché de Granville ou encore Main Street et Commercial Drive reconnus pour leur atouts culturels et culinaires.

Vancouver dispose d’un système de transport pratique. L’ensemble des routes principales sont desservies par le réseau de bus qui s’étend sur tout le Grand Vancouver. Le système de circulation est identique avec quelques différences aux intersections; le sens civil des canadiens se retrouve dans leur manière de conduire, vous les verrez toujours s’arrêter pour laisser passer un piéton. A noter, il vous faut disposer d’un permis de Colombie-Britannique pour conduire; bonne nouvelle depuis 2010, il est possible de simplement échanger son permis français contre un permis de CB ! Le réseau de transports en commun de Vancouver est composé de trois lignes de métro – SkyTrain, qui parcourent la région et se croisent dans le centre-ville de Vancouver. Ils existent également de nombreuses lignes de bus qui vous conduiront facilement aux 4 coins de la ville ou en banlieue, certaines lignes sont express.

vancouver3Se nourrir à Vancouver peut paraitre à première vue assez différent par rapport à la France ou l’Europe. Vous verrez rapidement autour de vous les fameux fast-foods, pizza slices ou hot dog mais la ville regorge de grands supermarchés type Safeway ou IGA, de maraichers bons marché, d’un excellent mais moins abordable marché couvert – Granville Market – et de nombreux restaurants proposant des spécialités du monde entier avec une forte tendance vers la nourriture végétarienne et asiatique. L’adaptation à l’alimentation locale est donc relativement facile avec un bémol sur le coût de l’alcool, du fromage et de la crème fraiche !

Pour les enfants, l`école maternelle ne commence pas avant l`âge de 5 ans, il faudra donc prévoir une inscription en crèche ou avoir une « nounou ». Compter un budget important pour faire garder votre enfant, entre 800 et 1200 dollars par mois. La liste d’attente est également longue, entre 6 mois et 1 an. Le rythme scolaire est moins chargé qu’en France, les enfants sortant de l’école vers 15h. Il existe de nombreux établissements à Vancouver offrant un double enseignement français/anglais ou français uniquement (École Française International de North Vancouver). Après l’école, les enfants peuvent profiter des nombreux centres communautaires proposant multiples activités sportives. Enfin, si vous avez besoin d’aide ménagère à la maison, il est aisé de trouver une aide domestique pour un budget de 15-20 dollars de l’heure.

vancouverPléthores d’activités vous attendent à Vancouver durant les weekends. Commençons par rappeler que Vancouver est la ville par excellence pour les adeptes de sport et activités de plein air. Il est facile d’occuper son weekend par une sortie ski, raquette, randonnées, aviron, voile ou escalade ! En cas de pluie, le merveilleux musée anthropologique de Vancouver – MOA – vous ouvrira ses portes ainsi que l’Aquarium ou le Science World. L’opéra de Vancouver offre également un bon programme (2012 propose Romeo & Juliette, Aida…) et de nombreux festivals s’organisent tout au long de l’année tels que le Vancouver International Film Festival, le Fringe, plus grand festival théâtral de Colombie-Britannique ou encore le Festival de Shakespeare Bard on the Beach situé au bord de la baie de Vancouver.

 

Fanny Vancouver, Canada
Septembre 2016