Home > Asie > Chine > La vie nocturne à Beijing – quelques tips

Nous remercions Morgane, jeune étudiante française, qui nous envoie ses impressions sur la vie nocturne à Beijing.

 

Pour ce qui est de la vie nocturne, j’aime beaucoup Beijing. Moins fou et exubérant que Shanghai ou Hong Kong, mais très arty et décalé, voire plus raffiné! Je n’ai jamais eu aucun problème, et j’oserais généraliser en disant que tout Beijing est très safe à n’importe qu’elle heure de la nuit. Je ne me suis jamais sentie même inquiétée!

Concernant les quartiers il y a les 3 classiques cités dans la plupart des guides touristiques: Sanlitun, Houhai et Chaoyang.

Pekin nightlife2Sanlitun: le coeur du Beijing moderne, branché et kitsch-bling (mais pas autant qu’à Shanghai ou Hong Kong). J’y ai fait quelques bars/boites très agréables car la plupart sont sur des toits ou ont des terrasses avec une belle vue sur la ville enluminée. Un lieu incontournable pour des clubbers et des jeunes fêtards, et qui se tente aussi pour des plus frileux.

Houhai: je ne pourrais pas dire, j’y suis allé plusieurs fois en fin d’après-midi pour flâner ou pour diner mais jamais pour sortir. A vrais dire c’est très très touristique (chinois j’entends), donc ça ne me tentais pas trop. Un peu comme Montmartre en journée et les Champs-Elysées le soir mais version chinoise.

Chaoyang: très étudiant je crois mais je n’y suis allé qu’une fois pour diner donc je ne saurais dire.

Et je rajoute un petit quartier qui n’est pas forcément dans les guides et que j’adore: le triangle Andingmen-Yonghegong-Zhangzhizonglu, où l’on trouve des bars avec des ambiances très arty, un peu underground (mais pas punk ou trash), voire étudiant-bohème. Les intérieurs des bars sont très cosy, on y trouve des concerts live et des cocktails originaux très abordables. A la différence des autres quartiers tous les bars ne sont pas concentrés, il faut flâner dans les hutongs et se perdre un peu pour finalement tomber sur des perles.

Mes petites adresses: le Mao Mao Chong et The School. L’avantage c’est qu’il y a la rue fantôme juste à côté pour diner ou caler la faim à la sortie du bar.

 

Morgane
Avril 2015