Home > Vie à l'étranger > Santé > Le système de santé aux Etats Unis

Nous remercions de tout coeur Isabelle, Docteur en Pharmacie qui vit aux Etats-Unis (Kansas) pour cet article tellement intéressant sur le système de santé dans son pays d’accueil. Merci Isabelle! 

 

En premier lieu, les prix pratiqués dans le cadre de la médecine sont un véritable choc quand on arrive aux Etats-Unis. Les prix des consultations et des médicaments sous prescription sont véritablement disproportionnés en comparaison avec la France. Ils sont facilement 10 fois supérieurs.

Pour un problème mineur, pour le suivi des enfants, il faut prendre rendez-vous avec un family doctor. La consultation se déroule de la manière suivante, en deux temps :

Laboratorio* Dans un premier temps, une infirmière vient prendre le pouls, la tension, et la température, puis peser et mesurer. Elle réalisera un premier interrogatoire, sans donner aucun avis.

* Dans un second temps, le médecin vient, consulte les données et après avoir posé quelques questions, passe à l’examen physique. Après avoir posé un diagnostique, ou non, il pourra alors réaliser une prescription. Il demande le nom de la pharmacie où l’on veut aller chercher sa prescription : la prescription est directement envoyée à la pharmacie et vous repartez sans ordonnance. Il pourra aussi prescrire des examens complémentaires, une radio, un examen sanguin, ou prescrire des séances de physical therapist. Parfois, ces examens pourront se faire dans les mêmes locaux ou à l’hopital. De même, il pourra décider de vous envoyer voir un specialiste.

Pour ce genre de consultation, il faudra compter entre 200 et 300 dollars qui seront pris en charge en fonction de son assurance (voir plus loin).

Il existe des petits dispensaires qui traitent les petites urgences, voir les demandes de certificats de pratiques sportives. Ils sont intéressants quand en arrivant, vous n’avez pas encore de médecins attitrés.

Les urgences sont accessibles et peuvent servir à traiter les vraies urgences mais aussi permettent de dépanner les jours fériés.

USA3 saluteLes pharmacies 
Les pharmacies sont omniprésentes aux Etats-Unis. Il existe de grandes chaînes qui ressemblent surtout à des supermarchés et où l’on trouve à peu près tout. Les noms sont: CVS, Rite Aids, Walgreens etc. De même, la plupart des supermarchés comme Safeway, Target, Hyvee, Walmart etc … possèdent leur propre pharmacie.

* Les médicaments prescrits seront à retirer dans un comptoir présent en général au fond du magasin. Ils sont préparés et délivrés après réception de la prescription par voie électronique. N’est délivrés que le strict nécessaire.

* Dans les rayons, sont présents de nombreux médicaments en libre service. Sous une apparente abondance, le choix des médicaments est relativement faible. Les principales classes thérapeutiques sont :

-antidouleurs/antipyrétiques : paracétamol (sous le nom d’acetaminophen), aspirin et ibuprofen.
contre la constipation,
-antisussifs
-contre la diarrhées,
-contre le rhume : les spray, les comprimés ..
-les antiacides,
-les anti-allergiques : crèmes, comprimés,
-les bandages et les désinfectans, les crèmes,
-les collyres,
-des médicaments contre les cystites et les mycoses vaginales,
-un rayon enfant, à moins que les médicaments soient répartis différemment, selon leurs indications,
-les vitamines, quelques plantes.
-parfois, un peu d’homéopathie.

A noter, autant le prix des medicaments en accès libre ont des prix raisonnables, autant les prix des medicaments sous prescription sont exorbitants (exemple : 160$ pour une crème qui est dans les 5€ en France). Mais le prix qui reste à payer depend fortement de la couverture de l’assurance. Dans les rayons et au comptoir, les pharmaciens ne sont pas vraiment là pour délivrer un conseil.

Pour trouver de l’homéopathie, il faut se rendre dans des supermarchés bio, style Whole foods : toute la gamme de spécialités Boiron est présente, ainsi que les tubes granules. Est présent aussi une large sélection de plantes. C’est une bonne alternative à la médecine traditionnelle dans la mesure où l’offre est assez pauvre finalement.

A côté de ces pharmacies, il existe des petites pharmacies indépendantes, un peu comme en France et des pharmacies dites intégratives qui regroupent un peu comme Whole Foods, toute l’offre de médicaments dits alternatifs (ex : Pharmaca).

USA salute2Assurances médicales

Malgré la réforme de l’assurance maladie, dite Obamacare, la protection sociale n’a pas vraiment évoluée pour ceux déjà affiliés à une assurance maladie privée. Pour comprendre son assurance maladie, il y a deux termes à comprendre :

* le deductible : c’est le montant à partir duquel on commence à être remboursé : exemple : vous avez un deductible de 3000$, vous commencerez à être remboursé par l’assurance quand vous aurez dépensé, 2999 $ .. Le deductible couvre en général une période d’un an. Le deductible n’est pas présent dans toutes les assurances.

* Le co-pay : dans d’autres assurances, le co-pay est la part qui reste à la charge de l’assuré. Exemple : au lieu de payer, la consultation : on ne paie que 20$ de co-paie et le reste est envoyé à l’assurance qui paiera directement le médecin.

Il existe plusieurs sortes d’assurances : à côté de l’assurance médicale, il y a aussi les assurances pour les frais dentaires et les assurances ophtalmiques.

Autant d’assurances, autant de conditions de remboursement. Le médecin ne sait jamais sur quelle base, il va être remboursé : il n’est pas rare de voir arriver ultérieurement une facture de frais restant à sa charge finalement. Bref, ce système d’assurance est un vrai casse-tête, un système injuste et terriblement déstabilisant pour nous français, habituée à notre système rigoureux de la Sécurité Sociale.

Enfin, il est important de savoir deux choses :

* l’assurance s’arrête au moment où vous quittez votre société.

* tout est négociable : exemple si vous n’avez pas encore d’assurance, les hôpitaux proposent des discounts… de même, vous pouvez mettre en concurrence les pharmacies sur le prix des médicaments sous prescription si votre assurance ne les prend pas en charge entièrement.

Isabelle Guglielmi
Docteur en Pharmacie diplômée en France
Auteur du blog : http://www.monblog-us-santepharma.com