Home > Vie à l'étranger > Animaux > S’installer à Singapour avec un chat
chat

Nous remercions de tout cœur Nathalie pour avoir partagé son expérience d’installation à Singapour avec son chat, avec des informations si detaillées.

 

Assise à la table de salle à dîner, dans le 7e arrondissement de Paris, je reçois un mail de mon mari : «Mets un champagne au frais, on part pour Singapour l’été prochain!». Wow! Super contente, je pose la bouteille au frais et je m’installe à l’ordinateur pour faire quelques recherches sur Singapour. Plus je lis, plus j’ai hâte de partir pour cette nouvelle aventure jusqu’à ce que je tombe sur un article parlant de la quarantaine OBLIGATOIRE pour tous les chats entrant sur l’île. Dans l’excitation, je l’avais oublié celui-là, notre Sam national, c’est à dire notre chat: Samuel de Champlain. Bon, pas de panique, ce sera un très mauvais moment à passer pour lui mais bon, il s’adaptera certainement sachant que son premier voyage Montréal-Paris l’avait quand même marqué et qu’il s’agit cette fois-ci d’un voyage 3 fois plus long incluant une quarantaine à l’arrivée.

Je m’aventure donc dans des recherches plus approfondies à ce sujet. Il y a une série de procédures à suivre dont les vaccins à lui administrer et dans un ordre très spécifique (nous l’apprendrons par la suite!).

Voici quelques liens utiles pour s’y retrouver :

https://www.ava.gov.sg
https://licence1.business.gov.sg/
http://www.airtransportanimal.com/

Comme nous partions de la France, nous nous trouvions sous la catégorie C et puisque nous souhaitions que son séjour en quarantaine soit le plus court possible, nous avons suivi les étapes de vaccinations correspondants à la catégorie C1 (10 jours de quarantaine).

Donc, première étape, rendez-vous chez le vétérinaire pour les vaccins comme suit :

  1. Vaccins Feline Calicivirus, Feline Rhinotracheitis Virus et Feline Panleukopenia Virus au moins 14 jours avant le départ.
  2. 1er vaccin contre la rage au moins 4 mois avant l’exportation.
  3. Prise de sang au moins 1 mois après le 1er vaccin contre la rage et au moins 6 mois avant l’exportation.
  4. 2e vaccin contre la rage au moins un mois après le 1er vaccin contre la rage et au moins un mois avant l’exportation.
    ATTENTION!!! ASSUREZ-VOUS DE SUIVRE LE BON ORDRE!!! Malgré la lecture des documents plusieurs fois, nous avons (vétérinaire inclus) mal interprété l’ordre et avons dû lui administrer un troisième vaccin contre la rage au bout du compte 🙁
  5. Traitements anti-parasites interne et externe entre 2 et 7 jours avant l’exportation.
  6. Le vétérinaire doit examiner votre chat et compléter les documents suivants au courant des 7 jours précédant votre départ: https://www.ava.gov.sg/
  7. Et finalement, ces mêmes documents doivent être présentés et approuvés par un vétérinaire du gouvernement au courant des 7 jours précédant votre départ. Prise de RDV nécessaire auprès de la DDPP de Paris au 01 40 27 16 00 (ddpp@paris.gouv.fr).

Voici un lien pratique pour faire un planning : https://www.ava.gov.sg/

En plus de l’aspect vétérinaire, il faut :

•réserver une place en quarantaine : https://www.ava.gov.sg/
• obtenir un permis d’importation « Licence One » : https://licence1.business.- gov.sg/
• informer les autorités singapourienne et réserver une place pour l’inspection de votre chat à l’arrivée : https://ifast.ava.gov.sg/eserviceweb/

chat

Son séjour en quarantaine s’est très bien passé. Il était possible de lui rendre visite tous les jours et la pièce dans laquelle il était toujours très propre.

 

Et il faut évidemment réserver sa place dans l’avion. Pour information, Singapore Airlines n’accepte pas les animaux sur leurs vols Paris – Singapour. Nous avons donc réservé sa place en cargo avec Air France et avons volé avec Singapore Airlines. Nous avons donc laissé Sam auprès d’une société (dont le nom m’échappe malheureusement) qui a pris notre chat en charge puisque notre vol partait avant le vol d’Air France. Ils se sont occupé de Sam dans l’attente du vol. Il a donc pu sortir de sa cage et il a été nourri.

Nous sommes arrivés à Singapour quelques heures avant notre chat. Lors de l’arrivée de son vol, il a été transporté pour son inspection. Nous avons pu lui rendre visite à cet endroit et passer un peu de temps avec lui. Il y a passé la nuit et a été transporté le lendemain en quarantaine où nous pouvions le visiter.

Les locaux sont très bien entretenus et les chats sont installés dans une pièce individuelle où ils ont litière, nourriture et eau. Il est également possible de lui apporter son jouet préféré et des friandises lors des visites.

Le jour de son départ, lorsque nous sommes allés le récupérer, tout était déjà prêt à notre arrivée et Sam nous attendait impatiemment, déjà en cage!

Son séjour en quarantaine s’est très bien passé. Il était possible de lui rendre visite tous les jours et la pièce dans laquelle il était toujours très propre.

En conclusion, l’expériénce a été assez stressante et compliquée avant le départ afin d’obtenir tous les documents requis ainsi que toutes les autorisations. Il s’agit donc de s’y prendre à l’avance et de s’assurer de faire toutes les réservations nécessaires. Une fois arrivés sur place, tous s’est bien déroulé et les gens ont tous été très gentils avec nous et surtout avec Sam.

Et le voici à Singapour!

 

En espérant avoir su vous renseigner et vous rassurer 🙂

Nathalie
Singapour
Décembre 2017
Photos ©Nathalie

 

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 13 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.