Home > École > Etudier à l’étranger au sein de l’UE

Merci au projet Votre Europe pour cet article, qui clôture une série d’informations très importantes pour les citoyens européens.

 

Votre guide des études à l’étranger
En tant que citoyen de l’UE, vous avez le droit d’étudier dans n’importe quelle université de l’UE, dans les mêmes conditions que les ressortissants du pays où elle se situe. Cependant, les conditions d’entrée diffèrent selon les pays. Vous pouvez aussi avoir la chance d’effectuer une partie de vos études à l’étranger ou de faire un stage en entreprise grâce au programme Erasmus+. Ce guide vous donne un aperçu des possibilités qui s’offrent à vous et de ce qu’il vous faut savoir avant de partir.

Université à l’étranger – Conditions d’entrées, droits d’inscription et bourses
Les conditions d’entrée sont extrêmement variables selon les pays. Avant de partir, nous vous conseillons de vous renseigner sur le système d’enseignement supérieur du pays dans lequel vous souhaitez étudier. Même si l’on ne peut pas, pour un motif de nationalité, vous refuser l’accès à la formation ou à l’éducation dans un autre pays de l’UE, certains pays de l’UE peuvent vous demander de passer une épreuve linguistique afin de démontrer vos connaissances de la langue nationale.

Les études à l’université sont gratuites dans certains pays et très onéreuses dans d’autres. Si l’université dans le pays membre de votre choix ne perçoit pas de droits d’inscription, vous n’aurez rien à payer. En aucun cas on ne pourra vous demander de payer des droits d’inscription plus élevés que ceux exigés des ressortissants de ce pays. Vous avez aussi droit aux mêmes bourses pour couvrir les frais de scolarité.

Concernant les allocations et prêts d’entretien, certains pays en font bénéficier les étudiants étrangers, mais vous n’y avez pas automatiquement droit (sauf si vous êtes domicilié dans le pays depuis plus de cinq ans). Pour plus d’informations, adressez-vous aux ministères de l’éducation.

Plus d’informations sur les droits d’inscription et l’aide financière

Étudier à l’étranger avec Erasmus+
Si vous souhaitez effectuer une partie de vos études à l’étranger, renseignez-vous d’abord auprès de votre propre université pour connaître les différentes possibilités qui vous sont offertes. Plus de 4 000 établissements d’enseignement supérieur participent au programme Erasmus+ dans 33 pays (tous les pays de l’UE plus la Norvège, l’Islande, le Liechtenstein, la Turquie et la Macédoine).

Lorsque vous partez étudier à l’étranger avec Erasmus+, vous ne devez pas payer de frais d’inscription ou de scolarité dans votre université d’accueil. Vous recevez aussi une bourse de l’UE pour vous aider à couvrir vos frais de voyage et de séjour. Une fois votre séjour terminé, votre université d’origine doit reconnaître la période passée à l’étranger comme comptant pour votre diplôme, à condition que vous ayez achevé le programme d’études convenu avant votre départ.

Plus d’informations sur les études à l’étranger avec Erasmus+

Études de troisième cycle avec Erasmus+
Erasmus+ vous offre la possibilité de vous inscrire à un programme de troisième cycle offert par plusieurs universités basées dans différents pays, y compris des pays non européens. Des bourses sont aussi proposées dans le cadre de partenariats avec des universités du monde entier. Elles permettent aux étudiants européens d’étudier dans un pays non membre de l’UE et réciproquement.

Plus d’informations sur les études de troisième cycle avec Erasmus+

Stages, enseignement et formation professionnels et recherche
Les stages et placements professionnels sont une bonne façon d’enrichir votre CV. Un stage à l’étranger peut vous aider à développer des compétences linguistiques ou professionnelles que vous ne pourriez pas acquérir en restant chez vous. Si vous êtes étudiant, vous avez la possibilité de partir à l’étranger avec Erasmus+ pour effectuer un stage en entreprise.

Si vous êtes en enseignement et formation professionnels, ou si vous venez de terminer une formation et souhaitez renforcer vos compétences en partant à l’étranger, le programme Erasmus+ peut vous fournir un soutien financier. Les chercheurs de l’UE peuvent aussi solliciter des postes de formation et d’emploi financés par des bourses et subventions nationales, même s’ils ne sont pas citoyens de ce pays ou n’y sont pas domiciliés.

Plus d’informations sur les stages avec Erasmus+

Travailler à l’étranger
Si vous avez terminé vos études ou arrivez en fin de cursus, peut-être souhaitez-vous connaître les possibilités d’emploi dans un autre pays de l’UE? Ce guide pratique vous explique tout ce que vous devez savoir pour travailler à l’étranger.

Pour plus d’informations sur les études ou le travail à l’étranger, visitez le site «L’Europe est à vous».

Janvier 2015