Home > Asie > Indonésie > La Dengue

Claudiaexpat partage son expérience de la troisième dengue qu’elle a attrapée, et nous explique ce qu’elle a appris de cette expérience.

 

J’avais déjà parlé de mes aventures avec la dengue au Honduras, et j’espérais que cette  aventure ne serait plus qu’un mauvais souvenir. Il n’en a rien été: arrivée en Indonésie, le cauchemar du terrible moustique est revenu. Ici à Djakarta, beaucoup sont passés par la Dengue, souvent sous sa forme la plus bénigne,  sans que l’on s’en aperçoive  pratiquement mais aussi sous des formes sévères qui parfois amènent même à la mort.

dengueL’année dernière  je fus évacuée à Singapour à cause d’une série d’infections qui s’étaient manifestées toutes en  même temps et de façon très rapide. Une inquiétante baisse de plaquettes faisait penser à une dengue, même si le test s’avérait  toujours négatif. A la fin les médecins conclurent que j’avais été attaquée par une série d’infections mais non pas par la fièvre maligne.

dengue-singaporePar contre cette année, dès  que j’ai senti les premiers symptômes, j’ai tout de suite compris qu’il s’agissait de la dengue: Intenses douleurs aux os, frissons, malaise aux yeux. La fièvre a rapidement atteint les 40°, et le jour après je me retrouvais à nouveau en avion, destination Singapour. Normalement l’évacuation médicale n’est pas nécessaire en cas de dengue. C’est seulement quand le niveau des plaquettes baisse de façon préoccupante, qu’il vaut mieux se retrouver dans un endroit où le sang est traité de façon sûre, au cas où une transfusion serait  nécessaire.

Dans mon cas, les plaquettes ont baissé bien plus au delà des niveaux tolérés, car j’avais déjà une thrombocytopénie dont les causes restent encore inconnues. Si les niveaux restent réguliers, la dengue fait descendre le nombre des plaquettes, mais une situation qui demande la transfusion ne se présente pas nécessairement. En tous cas je ne veux pas parler de moi, mais de la dengue détestée, car il me semble important de partager ce que j’ai appris avec mon cas propre et ce que j’ai découvert en interrogeant les docteurs, pour aider qui pourrait se retrouver à vivre dans des pays où l’horrible moustique est présent et actif.

Comment elle se transmet
La dengue est principalement transmise à travers la piqûre du moustique Aedes aegypti, qui se nourrit pendant la journée, surtout tôt le matin ou au coucher du soleil. Quand un moustique immunitaire pique un individu avec la dengue, il développe le virus et le transmettra à travers sa  piqûre pendant toute sa vie.

Symptômes
La période d’incubation de la dengue est entre 4 et 10 jours après la piqûre. Les symptômes se manifestent soudainement et incluent douleurs aux muscles et aux os, mal à la tête et douleur derrière  les yeux, fièvre parfois même très élevée, fatigue et nausée.

Traitement
Il n’y a pas de traitement contre la dengue, mais seulement des interventions d’accompagnement, qui consistent en  une réhydratation du patient et  le contrôle de la fièvre. En cas de risque d’hémorragie, il s’agit également d’être prêts pour la transfusion de sang. Cela est dû au fait que lorsque l’on développe le virus le nombre de plaquettes présentes dans le sang baisse vertigineusement – un processus qu’on peut vérifier déjà avant que le test de la dengue s’avère positif, et qui atteigne son maximum quand la fièvre, qui normalement dure entre deux et sept jours, disparaît. Si le niveau des plaquettes descend bien plus en bas que le seuil minimum, le risque d’hémorragie augmente. Quand on a la dengue on peut avoir des saignements du nez ou des gencives, et dans ce cas, si vous n’êtes pas sous observation, il faut immédiatement consulter le médecin. Par contre il est absolument nécessaire courir à l’hôpital si pendant la dengue on accuse de fortes douleurs à la tête ou à l’abdomen, car ils pourraient être les signaux d’une imminente hémorragie ou d’une hémorragie en cours.

dengueSi vous ressentez les symptômes de la dengue et vous ne savez pas quoi faire, dans tous le cas ne prenez pas de l’aspirine ou autres fluidifiants du sang pour contrôler la migraine ou baisser la fièvre, car ceci augmente la fluidité du sang et en conséquence le risque d’hémorragie, si vous avez effectivement la dengue.

Comme la dengue est transmise par la piqûre d’un moustique, la seule façon pour la prévenir est d’éviter le contact avec l’insecte. Donc :

– Evitez que le moustique rencontre dans votre environnement des coins propices à déposer les œufs (en bas vous trouverez une liste de ses endroits favoris), donc faites en sorte de ne pas avoir de flaques d’eau stagnante autour de vous

– Gérez votre poubelle de façon hygiénique et appropriée

– Si vous avez des distributeurs d’eau, ou des bacs pour la conserver, veillez à ce qu’ils soient toujours couverts, propres et sans dépôt d’eau accessible

– Il est important d’avoir des moustiquaires aux fenêtres, et faire en sorte que le moustique ne puisse pas rentrer dans votre maison. Mais comme il est impossible d’éviter que tous les moustiques y pénètrent, utilisez chez vous  des plaquettes ou liquides anti moustiques, vaporisez tous les coins où ils pourraient se cacher, en particulier en bas des tables, et évitez de garder de l’eau stagnante dans les soucoupes, si vous gardez des plantes à la maison

– Si vous sortez, protégez-vous toujours avec un produit anti moustiques pour la peau, et couvrez jambes et bras avec des manches longues, pantalons et si possible des chaussettes

– Si vous avez un jardin, désinfectez-le régulièrement. Il existe des machines qui gardent les moustiques assez loin (https://www.mosquitomagnet.it/)

Les dix endroits favoris du moustique Aedes :

les rehausse pour donner à boire aux oiseaux
vieux pneus
containers vides, genre bacs
soucoupes
bâches pour couvrir les piscines
petites piscines pour enfants
gouttières bouchées
fossés de drainage bouchés
petits containers, genre canettes ou capsules de bouteilles
jeux pour enfants non utilisés, genre camions en plastique, tricycles, etc.
Toutes ces précautions ne peuvent évidemment pas éliminer du tout le risque d’une piqûre qui vous transmet le virus, mais se renseigner sur quoi faire pour la prévenir ou face aux premiers symptômes, est vraiment un premier pas dans la bonne direction pour réduire les risque d’attraper la dengue ou pour la gérer de façon à en minimiser les conséquences.

Bonne santé à toutes !

Claudiaexpat (Claudia Landini)
Djakarta, Indonésie
Décembre 2016

Article traduit de l’italien par Claudiaexpat et relu par Jean

(Visited 110 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.