Home > Asie > Bangladesh > Conseils de santé pour les expatriés au Bangladesh
expats in banglades

Nous remercions Paolaexpat pour cet article si complet et plein de conseils de santé pour les expatriés au Bangladesh, mise à jour en Mars 2015.

En lisant le rapport sur le Bangladesh avant d’y venir, je me suis demandé si nous avions pris la bonne décision. Les conditions sanitaires sont déplorables: le Bangladesh a « des équipements médicaux insuffisants, des normes d’hygiène très basses, et un climat difficile favorisant la propagation d’organismes pathogènes« .
Alors, comment faire face ?

Prévention

Avant de quitter votre pays d’origine:

  • Faites un examen médical complet (y compris les yeux, les oreilles, les dents, frottis  et mammographie)
  • Consultez votre médecin et assurez-vous d’avoir les vaccinations nécessaires (tuberculose, diphtérie, polio,  tétanos,  typhoïde et hépatite B )
  • Faites le plein de médicaments délivrés sur ordonnance, ainsi que des médicaments contre la diarrhée,des  anti – histaminiques, et tout ce dont vous pourriez avoir besoin, ainsi qu’une trousse de premiers soins.

Une fois sur place

  • Inscrivez-vous dans l’un des deux hôpitaux (voir ci-dessous)
  • Votre plus grand risque est les accidents de la route: soyez extrêmement prudents sur les routes. Ne voyagez pas  en dehors de la ville en voiture inutilement.
  • Ne buvez que de l’eau bouillie ou embouteillée (voir le chapitre  eau ci-dessous). Il existe de nombreux fournisseurs d’eau en bouteille, qui apportent d’énormes distributeurs chez vous, et les remplissent régulièrement.
  • Assurez-vous de laver tous les fruits et légumes, en utilisant des comprimés de stérilisation ou un peu d’eau de Javel.
  • Faites bien cuire tous les aliments.
  • Évitez la nourriture achetée dans la rue.
  • Dormez sous une moustiquaire, et utiliser un insectifuge (les expatriés disent tous que la marque produite localement Odomos, disponible en supermarché, est la plus efficace!)
  • Ayez toujours  un désinfectant pour les mains avec vous.

Maladies

Dhaka-Health2La prévention n’est malheureusement pas toujours suffisante. Le paludisme est un risque hors de Dhaka, mais pas dans la ville. La dengue est cependant répandue. C’est une maladie de type grippal qui peut avoir comme complication une hémorragie ou un choc. L’infection est transmise par les moustiques Aedes, qui piquent surtout pendant la journée et dans les zones densément peuplées, même si on les retrouve également en milieu rural. Il n’existe pas de prophylaxie disponible. Toute personne présentant les symptômes de la dengue devrait consulter un médecin.

Les problèmes respiratoires et les allergies cutanées et autres sont fréquents en raison de la qualité médiocre de l’air. Beaucoup de gens apportent avec eux des purificateurs d’air. Nous utilisons des déshumidificateurs, qui contribuent à maintenir l’humidité à distance!

Il n’existe aucun moyen d’éviter les maux d’estomac occasionnels. Traitez les petites crises de diarrhée vous-mêmes, mais consultez si votre état  ne s’améliore pas rapidement. Le site de l’ambassade américaine conseille de consulter un médecin si la diarrhée est importante ou sanglante,  si une fièvre survient avec des frissons, si des douleurs abdominales deviennent trop fortes, ou si la diarrhée persiste pendant plus de 72 heures.

La typhoïde est un risque: une amie a eu la fièvre typhoïde et la dengue simultanément l’an dernier, et il lui a fallu plusieurs mois pour récupérer.

Traitement

En clinique

Pour les maladies non graves, l’ICDDR,B Travellers’Clinic est excellente. Elle est ouverte tous les jours de la semaine à la CIRMDB hôpital (où  les sels de réhydratation orale ont été inventés), et deux fois par semaine à l’école américaine internationale.

Cabinet privé:

Dr. Wahab, un médecin généraliste local (formé en Allemagne) est réputé avoir une bonne expérience et des connaissances en maladies tropicales et  sur la manière de les traiter. Il peut  faire un certain nombre de tests sur place, par exemple des analyses de selles ou des radios ; il collabore avec l’hôpital militaire local pour tout autre examen.

Clinique dentaire

La clinique adventiste est très bien pour de soins légers.  Je m’y suis rendue pour un détartrage et tout s’est bien passé.

Hôpitaux

Il existe deux hôpitaux très performants à Dhaka, l’United (https://www.uhlbd.com) et l’Apollo (https://www.apollodhaka.com). Les expatriés sont généralement soignés dans l’un ou l’autre, et je n’ai entendu que  des bons commentaires. Une amie m’a dit: « J’ai eu deux soucis de santé depuis que je suis arrivée ici il y a un an et j’ai été très bien soignée à l’Hôpital United. Une fois pour une réaction à la mendhi  [dessin au henné] sur mes mains et mes bras. J’ai été immédiatement prise en charge et on m’a prescrit des médicaments. La deuxième fois, c’était quand j’ai eu  la dengue, et j’ai passé un séjour de trois jours à l’hôpital, avec un service excellent ».

Cependant, une autre amie m’a dit : « Une fois, j’ai amené mon enfant aux urgences de United, et ce fut une expérience à la Monty Python que je n’ai pas trouvée drôle à l’époque… ».

Et la densité de la circulation est un problème: vous ne voudriez pas avoir à atteindre un hôpital rapidement en cas d’urgence …

Pour tout accident ou maladie grave, les gens sont généralement évacués vers Bangkok ou Singapour. Une amie amène sa fille à Bangkok pour son traitement orthodontique.

L’eau

Les eaux de surface au Bangladesh peuvent être fortement contaminées par des déchets humains, et l’eau de puits dans une grande partie du centre et du sud du Bangladesh peut contenir de l’arsenic. Il est donc important d’être très prudent. Nous utilisons toujours de l’eau en bouteille, même si je dois admettre que je suis négligente quand il s’agit de me brosser les dents.

L’alimentation

Tout le monde sait à Dhaka que les aliments peut être gravement contaminés par des produits chimiques. Un ami dit: «Je frémis en pensant à la nature des produits chimiques déversés sur les fruits, les légumes, le poisson et les crevettes pour les faire durer plus longtemps ou peser plus…»
Voici ce que un autre ami avait à dire: « J’ai développé une allergie aux fraises à Dhaka – Je ressemblais à une carte du monde! C’est arrivé trois fois avant que je réalise ce qui la causait. Dr Wahab a suggéré que ce sont les produits chimiques utilisés sur / dans le fruit ».
Certaines personnes ne mangent que des aliments en conserve ou surgelés importés, mais la plupart d’entre nous tout simplement prend le risque. Il y a une petite boutique qui vend des aliments biologiques, y compris les oeufs de canard, des fruits, des légumes et du poisson, mais le choix est limité. Je cultive des herbes et salades sur mon toit, et je suis assez chanceuse pour avoir des manguiers et des pomelos dans mon jardin.
Donc dans l’ensemble, la situation sanitaire au Bangladesh n’est pas bonne. Cependant, au cours des vingt mois passés  ici, nous n’avons pas eu de problèmes de santé. Mon mari souffre d’allergies, en raison de la pollution et de l’humidité, mais réussit à les gérer plus ou moins avec des gouttes oculaires et les antihistaminiques. Je n’ai jamais (je touche du bois) dû consulter un médecin. Il y a eu les maux d’estomac occasionnels, résolus par deux Imodium et un régime de sels de réhydratation orale, des bananes et du riz, mais les principaux soucis que j’ai eus sont sensiblement les mêmes qu’en Europe: le rhume et la grippe, guéris  par quelques jours au lit et du paracétamol ou Lemsip. Ainsi, bien que le tableau soit sombre, nous allons bien. Et le temps humide fait des merveilles pour mes cheveux, mes ongles et ma peau!

Paola Fornari
Dhaka, Bangladesh
Novembre 2012

Merci à Anne pour la traduction de l’anglais

(Visited 36 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*