Home > Fiches Pays > Comment vit-on à... ? > Comment vit-on à Nairobi en tant qu’expat
nairobi

Dans le cadre de notre série « Comment vit-on à… » nous vous présentons aujourd’hui un article de Cinzia Colli qui nous dépeint avec amour une très belle image de la ville d’accueil qu’elle vient de quitter. Merci beaucoup Cinzia!

 

Notre séjour à Nairobi n’a duré qu’un an et restera à jamais dans nos coeurs. Les couleurs de la terre rouge, des arbres de jacaranda remplis de fleurs violettes, les fruits sur les marchés, la gentillesse d’un peuple fort et chaleureux, la beauté d’une nature encore vierge, passionnent indéniablement…

Bien entendu les problèmes des grandes villes africaines à savoir le trafic mal géré, la poussière des centres et les villes surpeuplées, la criminalité toujours présente ne manquent pas mais peuvent être facilement surpassés grâce à la bonne humeur des gens.

nairobi

Nairobi est à 1800 mètres d’altitude, alors faites attention à la fatigue des premiers jours et à la déshydratation facile. Il n’y a aucun danger de maladies ou de paludisme, complètement éradiqué, même au niveau de la mer.

Le climat est printanier avec des matins et des soirées fraîches et des températures plus élevées pendant la journée. Il y a deux saisons des pluies, une brève en novembre, l’autre plus longue du mois d’avril à août. Les averses pourtant ne durent pas longtemps et ne provoquent pas de grandes inondations.

Pour les familles avec enfants, les écoles internationales ne manquent pas et sont excellentes, tant en anglais, en français et en allemand. Il existe de nombreuses écoles de danse, de musique et de salles de sport ainsi que des centres culturels et récréatifs.

En fin de semaine laissez-vous ravir par la beauté d’une promenade dans la forêt de Karura, ainsi qu’un safari dans le parc national de Nairobi, le seul parc au monde construit au cœur d’une ville et peuplé d’animaux typiques de la savane.

Une expérience inoubliable est la visite du quartier Karen (ainsi nommé en mémoire de l’écrivaine) ainsi que la visite de la maison de Karen Blixen.

Si vous avez quelques jours supplémentaires vous ne pouvez pas manquer le parc national Masai Mara ou Amboseli et les lions, les léopards, les zèbres, les girafes et bien plus encore.

La côte est tout aussi belle, avec des plages blanches et une mer turquoise, idéale pour la plongée et le surf.

La vie sociale à Nairobi est très active. Impossible de résister à la musique africaine et ne manquez pas l’occasion d’écouter un concert local. Les restaurants de cuisine africaine et multi-ethnique sont nombreux. Tous, ou presque, ont un excellent service et une très bonne qualité.

En plus de la population locale, Nairobi accueille une communauté indienne très importante. Vous pouvez visiter des temples intéressants ou vous laisser tenter par l’un des nombreux délicieux restaurants indiens ou acheter des épices et des sari dans le quartier de Parkland.

Les expatriés sont généralement dans le quartier Westland, équipé et moderne ou Lavington, plus calme où vous trouverez de charmantes villas entourées de verdure, ou Karen, quartier plus aisé mais en pleine nature.

Attention à la conduite: vous devez toujours être très minutieux au volant. La police arrête les étrangers (en particulier les «blancs») pour des infractions insignifiantes et cherche toujours un pourboire. De la même manière il faut se déplacer avec prudence le soir. Les embuscades et la petite délinquance sont courantes. Ne vous faîtes pas remarquer mais surtout évitez de marcher jusqu’à des endroits, même proches, après le coucher du soleil. Si vous n’avez pas de voiture, appelez Uber (qui fonctionne bien) ou Taxify.

Les télécommunications sont extrêmement efficaces et à bon marché. Les petits et les grands centres commerciaux (oui, il y en a aussi!) offrent presque tous le wi-fi gratuit alors profitez-en!

Bref, le Kenya est un pays merveilleux et multicolore. Je vous souhaite une aventure inoubliable!

 

Cinzia Colli
Février 2018
Photos ©Cinzia Colli
Traduit de l’italien par Carolexpat

 

(Visited 1 536 times, 2 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

RITIRO EXPATCLIC
Milano, 27/28 Luglio

PER PARLARE DI ESPATRIO
PER CONDIVIDERE LE NOSTRE ESPERIENZE
PER STARE INSIEME

Maggiori informazioni