Home > Art et Culture > Musique > Un superbe pianiste indonésien

Claudiaexpat nous présente Ananda Sukarlan, un superbe pianiste indonésien. 

 

J’ai toujours été fascinée par les artistes, et à chaque fois que j’arrive dans un nouveau pays, je suis heureuse d’en rencontrer. J’ai donc été ravie lorsque la Indonesian Heritage Society, association à laquelle j’ai adhéré dès mon arrivée à Djakarta, a organisé une matinée musicale avec le pianiste indonésien Ananda Sukarlan. Je me suis rendue dans cette belle maison accueillant l’événement sans m’être préparée – je ne connais encore pas grand-chose de ce pays, de ses traditions artistiques et de sa culture- et ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. Ananda Sukarlan se révéla être un enchantement : artiste volubile, il s’est présenté avec beaucoup d’humour avant de nous présenter la Rapsodie Nusantara. Il nous dit que l’Indonésie n’avait pas sa propre rapsodie, ce qui lui semblait injuste. Il décida donc d’en créer une et l’appela Nusantara, ancien nom de l’Indonésie. Puis un jour, l’ancien président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, qui entretenait des relations amicales avec Ananda sukarlan, fit remarquer que l’Indonésie devrait avoir 33 rapsodies, une pour chaque province. Sukarlan travaille sur ce projet et a déjà écrit 16 rapsodies.

Le plus étonnant cependant est que la rapsodie n°8 a été écrite pour être jouée avec une main seulement. C’est quelque chose que je n’avais jamais imaginé et qui m’a profondément émue. Sukarlan nous a expliqué qu’il travaillait avec la Fundacion Musica Abierta (http://www.fundacionmusicaabierta.org/en/) en Espagne où réside sa famille. Cette fondation a été créée pour aider les personnes handicapées à profiter de la musique, quelque soit leur handicap. Sukarlan a joué la rapsody avec sa main gauche seulement, et j’avais la gorge nouée, songeant à la beauté d’un artiste qui prend le temps de composer un magnifique morceau de musique en gardant à l’esprit ceux qui n’ont plus l’usage que d’une main.

Sukarlan nous a confié qu’il souffrait du syndrome d’Asperger et que ceci l’avait rapproché des personnes souffrant d’un handicap. Sa chanson « The Voice of Silence », qui aborde ses sentiments sur sa situation personnelle et sur son travail avec des autistes, fit pleurer tout le public.

Sukarlan est également fondateur de la Indonesian Classical Music Foundation, dont l’objectif est de donner accès à la musique classique aux enfants de familles défavorisées, en fournissant instruments et éducation. La fondation recherche actuellement toutes sortes d’instruments, quelque soit leur état (ils peuvent les réparer), afin de pouvoir former plus d’étudiants en musique. Si vous êtes en Indonésie et que vous avez des instruments à donner, contactez la fondation.

 

Claudiaexpat (Claudia Landini)
Djakarta, Indonésie
Janvier 2015

Article traduit de l’anglais par Anne, en France

Photo Credit ©Aarti

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 13 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.