Home > Non classifié(e) > Les transports à Chicago

Merci à Véronique Martin-Place, qui nous parle de façon complète des transports dans ville d’accueil, Chicago!

Avril 2013
Chicago est la troisième plus grande ville des Etats-Unis après New York et Los Angeles. On pourrait s’attendre à une ville tentaculaire où la circulation est abominable et où le moindre petit trajet vous prend des heures. Mais Chicago n’est pas Los Angeles. La « Windy City », comme l’appelle les locaux, est finalement une ville à taille humaine … à l’échelle des Etats-Unis. Contrairement à LA, la municipalité de Chicago a préféré diversifier l’offre de transports plutôt que de tout miser sur la voiture individuelle.

La diversité des moyens de transports disponibles à Chicago est une des raisons – parmi d’autres – qui rend cette grande ville américaine plutôt agréable à vivre. Ainsi, il est tout à fait possible de vivre à Chicago sans avoir de voiture surtout si vous êtes célibataire ou un couple sans enfants.

  1. Un réseau de transports en commun très développéLa Chicago Transit Authority, connu sous l’acronyme CTA, est l’opérateur des transports publics de la ville de Chicago. L’entreprise est la seconde du genre aux États-Unis et la quatrième en Amérique du Nord. La CTA gère et met à la disposition du public plus de 150 lignes de bus et huit lignes de métro intra-muros et à destination de quarante municipalités de la proche banlieue ainsi les aéroports de Midway et O’Hare. Le réseau de transport CTA est propre et offre un bon niveau de sécurité. Il est relativement bien organisé et bien connecté avec d’autres agences régionales comme la METRA (trains régionaux) et PACE (agence de bus reliant la banlieue à la ville de Chicago).L’une des particularités des transports en commun de Chicago réside dans son métro, connu sous la lettre « L» pour Elevated, car la majeure partie de son réseau est aérien. Les huit lignes sont désignées par des couleurs différentes. Il existe même des visites guidées du L car c’est l’un des plus anciens réseaux du pays. Si celui-ci est maintenu dans un relativement bon état, les services aux clients et les systèmes de pass existants se modernisent sans cesse. Ainsi, en 2009, un nouveau service a été mis en place afin que les voyageurs puissent connaître quasiment en l’instant l’état du trafic et à quelle heure un bus ou un train arrive à leur arrêt. Il s’agit du « transit tracker ». Après abonnement, l’usager reçoit les informations directement sur son téléphone portable. Différentes formules d’abonnement au réseau CTA sont possibles et décrites sur son site internet.
  2. TrasportiChicagoDes taxis de partout … même sur la rivièreEn ville, les taxis quadrillent les rues et sont très faciles à héler. Il est rare d’attendre longtemps ! Ils sont tous autorisés par la municipalité et sont reconnaissables à leur panneau publicitaire sur le toit mais également à leur plaque d’immatriculation bleue portant les lettres TX. Les tarifs sont fixés par la ville de Chicago et affichés au compteur sur le tableau de bord.
    Il existe aussi des bateaux taxis qui naviguent sur la rivière Chicago. Ils desservent quatre arrêts : Madison Street, Lasalle/Clark, Michigan Avenue, Chinatown.
  3. Vélos et pistes cyclablesLe vélo a aussi une place importante à Chicago, notamment grâce aux pistes cyclables dans et aux abords de la ville. L’une des plus importantes est celle qui circule le long du lac Michigan et qui relie le nord au sud de la ville. Des Chicagoans de plus en plus nombreux l’utilisent pour faire leur commute quotidien dès que les beaux jours le permettent. L’utilisation du vélo est d’autant plus facilité qu’il est possible de mettre ses deux-roues à l’avant des bus ou à l’intérieur des trains.
    De plus, depuis août 2010, un programme de partage de bicyclettes a été mis en place par la municipalité, un peu sur le modèle des Vélib parisiens. Lors du lancement, seulement une centaine de vélos étaient en libre-service dans six stations du centre-ville à des endroits touristiques. Mais la ville développe chaque année ce système avec pour objectif de laisser plus de place aux vélos dans la ville.
  4. Le co-voiturage à l’américaine ou la location de voitures à la carteDeux compagnies de co-voiturage ont développé leurs services à Chicago mais aussi dans le reste des Etats-Unis. Il s’agit de I-Go et Zipcar. Ces deux systèmes concurrents peuvent être une très bonne alternative à l’achat ou à la location d’une voiture, notamment si vous n’en avez la nécessité que ponctuellement. Il s’agit d’une manière économique de bénéficier des avantages de la voiture sans les inconvénients. Il suffit de s’abonner à leurs programmes et vous pouvez alors accéder à leurs flottes de voitures qui sont garées sur des parkings réservés et spécifiques dans toute la ville mais aussi en banlieue.

 

 

Véronique Martin-Place est écrivain et rédactrice indépendante. Elle est l’auteur de Finding Your Feet In Chicago – The essential guide for expat families publié aux éditions Summertime Publishing en août 2012. Son livre est disponible sur tous les sites d’Amazon en version papier ou Kindle. Pour toutes questions, vous pouvez lui écrire à contact@writerforever.com ou visiter son site internet www.writerforever.com