Home > Fiches Pays > Comment vit-on à... ? > Comment vit-on à Rhode Island en tant qu’expat
rhode island

Nous remercions de tout coeur Delphine, qui pour notre série « Comment vit-on à… » nous parle aujourd’hui de sa vie à Rhode Island en tant qu’expat. 

 

Je vis au Rhode Island depuis 2012, le plus petit état des Etats Unis. Il est tellement petit qu’il est très peu connu même par les américains. Situé entre Boston et New York, il est bordé de côte sablonneuse. On le surnomme d’ailleurs l’Ocean State.

J’ai découvert cet état en m’y installant. Il fait partie de la Nouvelle Angleterre et possède donc tout le charme de cette région avec son architecture en bois de cèdre, ses ports de pécheurs, sa nourriture comme le homard, les huitres ou les little necks mais également son histoire.

Le centre de Providence, la capitale du Rhode Island, regorge de magnifiques bâtiments historiques comme la plus vieille église Baptiste des Etats-Unis ou la maison de Stephen Hopkins, l’un des signataires de la déclaration d’indépendance. D’autres villes comme Newport ou Bristol sont également très préservées.

rhode island

Vivre au Rhode Island c’est vivre quatre saisons.  L’été, l’ambiance est très estivale et côtière. On sent vraiment que les gens changent de rythme, profitent de la vie et des plaisirs de l’océan.

Certains possèdent des kayaks, d’autres des bateaux. Les Rhode Islandais passent leur été sur les plages, les terrasses et les îles avoisinantes comme Block Island ou au Massachusetts Martha’s Vineyard et Nantucket. On se sent tellement en vacances qu’on ne ressent pas le besoin de partir ailleurs.

La ville de Newport est la plus prisée du Rhode Island. Longtemps la destination de villégiature des milliardaires New- Yorkais de l’Age d’Or qui y ont construits d’immenses manoirs, elle est aujourd’hui la capitale de la voile et en quelque sorte le St-Tropez de la Nouvelle Angleterre.

rhode island

Newport

L’automne est une saison très animée avec des activités typiques de la région comme le ramassage de pommes, l’Halloween, les labyrinthes de maïs. Les feuilles changent de couleur, le paysage se transforme.

L’hiver quant à lui est très différent. Nous avons des tempêtes de neige et des coupures électriques. Les habitants sont équipés de souffleuses à neige, de pelles et de voiture 4×4 . Les écoles sont parfois fermées.

Même si je trouve les hivers trop froids, la vie reste toutefois agréable. Nous pouvons aller skier au Vermont, faire du patinage ou rencontrer le Père Noel à bord du Polar Express. Les maisons sont décorées avec de belles lumières et le paysage est magique sous sa couverture de neige ce qui me permet de faire de belles photos.

D’un point vue sociale, les gens sont très accueillants, chaleureux et très attachés à leur appartenance au Rhode Island. Etonnamment beaucoup de personnes décident de rester au Rhode Island ou y reviennent.

On ne peut donc pas dire que cela soit très cosmopolite. Toutefois avec sa prestigieuse université de la Ivy League Brown University et son école de design RISD, Providence attire énormément d’étudiants à travers le pays.

Contrairement à la région de Boston, le Rhode Island n’a pas une grande communité francophone mais possède toutefois une école franco américaine en plein centre-ville de Providence.

Beaucoup de familles expatriées décident donc de s’installer à Providence dans le quartier East Side très familial mais certaines, comme nous, s’installent à Barrington qui est une charmante et calme ville au bord de l’eau qui possède les meilleures écoles publiques de l’état.

rhode island

Barrington

Vivre au Rhode Island est pour moi et ma famille un plaisir de tous les jours, je ne pensais pas trouver un endroit si agréable à vivre.  J’ai d’ailleurs décidé d’y consacrer un blog Live from Rhode Island (www.livefromrhodeisland.com) et  j’ai édité un guide découverte du Sud de la Nouvelle Angleterre intitulé « Entre Boston et New York » que vous pouvez vous procurer sur le site https://gumroad.com/l/entrebostonetnewyork/ou sur amazon.fr

Delphine Rouleau
Rhode Island, USA
Septembre 2018
Photo Credit ©DelphineRouleau

 

(Visited 88 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

One Comment, RSS

  • Fred Ulfrid Ngalebah

    dit le:
    30/12/2018 at 4:16

    Je suis un jeune africain, âgé de 28 ans et originaire du Gabon ( l’un des plus petits Etats de l’Afrique Centrale). Je suis vraiment touché par votre commentaire concernant cet Etat de Rhode Island des USA, car mon rêve est d’y vivre. Quand beaucoup de gens nous parlent des USA, ils ne nous parlent que de grands Etats tels que Texas, Californie, New York State, Oklahoma, j’en passe. Dans votre commentaire, vous parlez plus de la vie sociale mais quand n’est-il de la sécurité dans les villes de l’Etat de Rhode Island que vous faites mention dans votre commentaire? Ma question pour vous, est-ce qu’en venant là bas un jour, je peux vivre en toute sécurité? Car, ce que je vois à travers la télévision américaine CNN concernant les meurtres à armes à feu, me fait un peu plus peur. Est-ce qu’en tant jeune africain, je peux mener et gagner ma vie de façon tranquille? Si tel est le cas, faites le moi savoir, car je souhaite de cœur vivre aux USA

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*