Home > Asie > Pakistan > Recyclage local au Pakistan

Carolexpat ouvre sa fenêtre dans son pays d’accueil, et nous parle du recyclage local au Pakistan.

 

Ici la notion « Eco-Green » n’est pas forcément présente dans les moeurs des citoyens. Il y a cependant une forme de recyclage local au Pakistan qui montre de plus en plus de personnes conscientes des notions de recyclage, des problèmes de réchauffement planétaire et de la préservation de l’environnement  surtout parmi les jeunes  étudiants.

Le gouvernement pakistanais gère de nombreuses campagnes de plantations d’arbres en grande quantité et des actions de rénovations de certains quartiers … précisons que  ces dernières sont vivement appréciées. De nombreuses ONG ont également des programmes dans cette direction et de nombreux efforts sont fournis.

recyclage local au pakistanLe problème principal à ce niveau est la quantité de sacs en plastiques présents dans tout le pays, jetés au bord des routes, dans les rivières, les parcs…engendrant une pollution et un non-respect des lois écologiques. Tous les achats dans les bazars, magasins, supermarchés, malls se font à l’aide des ces fameux sacs en plastique, les objets sont emballés parfois avec deux sacs au lieu d’un seul  afin d’être certains qu’ils ne se cassent pas…

La nourriture par contre n’est pratiquement jamais gaspillée. Au restaurant vous pouvez emporter le reste de vos propres plats emballés dans des boîtes en carton, lors de cérémonie de mariage la nourriture en surplus est distribuée aux employés les plus pauvres…ce respect pour la nourriture est constaté dans toutes les classes sociales les plus aisées distribuant aux plus pauvres.

Le pain par exemple n’est jamais jeté à la poubelle, ni le riz, ni les restes (propres) de nourriture qui sont généralement distribués aux voisins dans le besoin ou alors congelés et conservés pour être donnés plus tard aux mendiants de passage.

Il existe dans toutes les villes mais plutôt au coeur des quartiers traditionnels des petites échoppes où les gens viennent déposer leur pain sec, les bouteilles PET, le verre, le métal, l’acier, le papier et les objets trop usagers que l’on ne peut plus réparer.

Les vendeurs pèsent le pain à l’aide d’une balance artisanale et l’achète xyz roupies par kilo, le pain et la farine sont comptés séparément. Les autres matières et  articles sont également rémunérés au poids.

Que font les vendeurs de ces échoppes? Ils revendent le pain aux fermiers et ces derniers  le trempent et l’utilisent comme nourriture pour le bétail.

recyclage local au pakistanLes bouteilles PET sont revendues séparément à de gros dealers dans la ville portuaire de Karachi lesquels les écrasent et les revendent en containers direction la Chine.

L’acier et le métal sont refondus par d’autres marchands et réutilisés pour la confection d’autres objets.

Il y a tout un commerce qui a lieu entre le marchand de la petite échoppe de quartier jusqu’aux containers dans le sud du pays.

Les objets usagés sont démolis et les pièces de rechanges sont récupérées et revendues à d’autres vendeurs qui les réutiliseront et revendront en tant qu’objets d’occasion.

Rien n’est perdu, rien n’est jeté et tout est revendu et récupéré.

Il s’agit d’une forme de recyclage local au Pakistan. Les problèmes actuels sont donc les sachets plastique et le fait que les déchets industriels sont brûlés en plein air, une pratique encore courante. Réduire la production de déchets est en fait le point essentiel afin de pouvoir diriger le pays entier vers un environnement écologique et solidaire.

 

Carole Sahebzadah (Carolexpat)
Pakistan
Mai 2019
Photos ©Carolexpat
sauf la photo principale de Aadil sur Unsplash

 

 

(Visited 45 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*