Home > Famille et Enfants > Couples > Un amour en musique
of love and music

Erikaexpat nous raconte l’histoire romantique de deux musiciens, un italien et une colombienne.

Ceci est une histoire d’amour et de musique. De départs, de retours. C’est une histoire moderne qui commence au début de ce siècle, quand les protagonistes ne savaient pas encore que peu de temps après ils allaient se rencontrer.
Francesco est italien, de Turin, premier violon de La Scala dès l’âge de 22 ans.
De l’autre coté du monde, Adriana était alors la première violoncelliste diplômée du conservatoire colombien de Cali.

Aucun d’entre eux venait d’une famille d’artistes. Ils avaient juste appris à aimer la musique quand ils étaient enfants et avaient cultivé cette passion jusqu’à ce qu’elle devienne une profession.

Nous sommes en 2001 lorsque Francesco quitte Milan et débarque en Amérique du Sud, avec l’orchestre dirigé par F. Belli, pour une semaine d’échanges culturels et musicaux avec la Colombie ; Adriana parle un peu l’italien et on lui demande de servir d’interprète durant le séjour du groupe italien à Cali, une ville située dans le sud-ouest du pays. Ils se rencontrent, ils se parlent, mais il s’agit juste de quelques jours, avant que Francesco ne reparte,  confiant  alors leur amitié à une adresse de courrier électronique. Pendant un an et demi leur relation se limite à quelques e-mails, quelques contacts de travail et rien de plus.

Elle trouve un emploi à Bogota dans l’orchestre juvénile nationale colombienne et déménage à la capitale pour enseigner le violoncelle et la théorie musicale à l’école de musique de l’orchestre de la jeunesse. Un an plus tard, Francesco est en tournée à Lima avec son quatuor à cordes. Il l’appelle et lui demande de la rencontrer. Le lendemain il atterrit et ils se rendent tout de suite compte qu’ils avaient encore un tas de choses à se dire, et donc, assis dans un café de l’aéroport, ils se parlent et décident de passer quelques jours ensemble, d’abord à Bogota, puis à Lima.
Mais la pause se termine, elle retourne à son travail, il doit jouer à New York et leurs chemins se séparent de nouveau.
Le temps passe, ils s’interrogent, réfléchissent, puis décident.
Après quelques mois, un nouveau départ. Adriana prend la grande résolution de bouger, dire au revoir à la famille et aux amis et rejoindre Francesco en Italie, où elle s’inscrit au DAMS, étudie, se diplôme ; la vie ensemble fonctionne et elle ne repart plus : les années passent et à applaudir leurs vies arrivent deux enfants et deux mariages. Ils se marient en Italie, puis en Colombie.

Aujourd’hui, leur vie est à Milan, dans la zone de Niguarda, mais ils essaient de s’octroyer régulièrement des vacances-regroupement familial en Colombie où il y a la mère, le père et beaucoup de parents qui les attendent avec impatience pour fêter chacun de leur retour.
Francesco joue, à la fois pour La Scala et en tant que soliste.
Adriana enseigne la musique aux enfants: elle a créé un laboratoire pour initier les petits entre trois et six ans à la musique et travaille avec les garderies du quartier.
Peut-être repartiront-ils. Pour suivre leur travail, la musique. Ensemble cependant.

 

Erikaexpat
Atyrau, Kazakstan
Janvier 2013

Merci à Jean, à Manila, pour la relecture!

(Visited 15 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 15 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*