Home > Fiches Pays > Comment vit-on à... ? > Comment vit-on à Taipei en tant qu’expat
taipei

Nous remercions sincèrement Veronica, une italienne qui habite à Taipei, la capitale taïwanaise, depuis deux ans, et qui pour notre série « Comment vit-ton à…? », nous raconte comment c’est la vie pour les expatriés dans sa ville d’accueil.

 

Taipei, la capitale de l’île de Taiwan (la question du nom est un différend ouvert, et le restera pendant un moment) m’a accueille pendant deux ans maintenant, et je mentirais si je disais d’avoir eu un choc culturel.

Nous sommes en Asie depuis plus de sept ans et, ayant vécu à Hong Kong et à Tokyo auparavant, je ne m’attendais pas à de grandes révolutions.

En réalité, j’ai découvert une ville à visage humain, plus humaine que la précédente, adaptée aux familles et accueillante pour les enfants. Et ça nous a très bien arrangé: notre Béatrice est née ici en décembre 2016.

taipeiAvec ses deux millions et demi d’habitants, Taipei reste une ville grande mais pas trop, facilement accessible en métro et dotée d’un réseau de bus efficace. Sans oublier les taxis, à très bon marché, et les U-Bikes, les vélos de location que tout le monde utilise pour de courts trajets!

En raison de la situation politique particulière vécue en Chine continentale (c’est-à-dire la République Populaire de Chine, où l’île de Taiwan s’appelle officiellement République de Chine), Taipei reste malheureusement un peu à l’écart de certains circuits internationaux. Reconnue pour ses entreprises manufacturières, sa haute technologie et la présence de certaines grandes banques et sociétés d’assurances, ce n’est certainement pas ce qu’on peut définir comme une capitale internationale et variée.

taipei

Une ville pour les familles

Taipei est cependant une ville vivable et agréable surtout pour les familles. Les enfants sont les bienvenus partout et très aimés.

Il y a de nombreuses salles de garderie, des ascenseurs et des rampes pour les poussettes. Il existe de nombreux parcs, tous ou presque tous équipés de jeux pour les plus petits. Chaque district a son centre de jeu pour adultes, entièrement gratuit et à l’intérieur, auquel s’ajoutent bien d’autres centres privés, souvent avec un bar ou un restaurant pour les mères.

L’aide domestique

Contrairement à des villes comme Hong Kong et Singapour, faire appel à l’aide domestique n’est pas si simple et bon marché: la culture la plus répandue chez les mères taïwanaises est de s’occuper de leurs enfants dans leur intégralité. D’où une attitude de grande hospitalité et d’aide: par exemple, j’ai fréquenté pendant un certain temps un studio de yoga qui permettait d’amener les enfants, qui restaient avec des baby-sitters pendant que nous suivions la leçon. L’offre  de cours et d’activités pour les familles ne manque pas.

Où vivre

Généralement, les expatriés aiment vivre dans le quartier de Tianmu, au nord de la ville, un peu loin du centre. Certaines familles choisissent de vivre en ville.

Le mérite de Tianmu est d’être le siège des écoles internationales de Taipei. C’est pourquoi, dans le quartier, on trouve toute une série d’activités et de magasins qui en ont fait un village à part dans la capitale.

Les écoles internationales sont l’anglaise, la française, l’américaine et la japonaise.

La santé

Le service public de santé, peu connu à l’étranger, reste parmi les meilleurs du monde. Taiwan est l’un des rares pays asiatiques à pouvoir se prévaloir d’un système de santé national efficace et économique, à la portée de tous. Avoir une assurance internationale vous aide lorsque vous voulez choisir des établissements privés et vous assurer d’avoir un personnel parlant anglais, mais je peux vous assurer que même les établissements publics offrent un excellent service.

taipei

Idées voyages

L’île de Taiwan regorge d’idées intéressantes pour de courts voyages à l’intérieur: la nature au centre, les plages au sud; cela vaut vraiment la peine de prendre quelques week-ends pour commencer à explorer!

Les étrangers ne sont pas très nombreux, les italiens encore moins. On ne peut pas dire que la ville de Taipei soit « belle », la vie culturelle est un peu réduite ou en chinois, avec le résultat que vous vous en sentez souvent un peu coupé. En bref, nous, qui habitons là-bas, en parlons souvent comme d’un lieu ennuyeux, et c’est probablement le cas.

Le climat

Un autre point sensible est le climat, généralement très chaud et souvent torride, avec des pluies fréquentes et quelques typhons pour mouvementer un peu la situation !

Mais elle reste une ville sûre (tranquillité absolue pour rentrer chez soi à toute heure du jour et de la nuit, vols ou attaques à la personne quasi inexistant, population généralement polie), idéal pour les familles avec enfants en bas âge, loin de l’agitation d’autres villes asiatiques.

En bref, vivre à Taipei comme expatrié peut s’avérer être plus calme que certaines réalités « brillantes », en particulier ici en Asie, mais je peux vous assurer que c’est une belle vie, de bonne qualité, et une belle découverte d’une ville hors des sentiers battus.

 

Veronica
Taipei, Taiwan
Novembre 2018
Photos: Pixabay

 

(Visited 15 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*