Home > Famille et Enfants > Enfants > Folles fêtes d’anniversaire
feste di compleanno

Pour cette mise à jour sur les Enfants et l’expatriation, nous avons traduit pour vous un article sur les fêtes d’anniversaires péruviens que Kirsten(expat) avait écrit quand elle habitait au Pérou, et collaborait avec la section anglophone de Expatclic.com. Bonne lecture !

L’équipe de Expatclic.com
Septembre 2012

Merci Anne pour la relecture!

Avant de m’installer avec ma famille au Pérou il y a trois ans, j’ai rencontré une dame très gentille raison quelconque, que j’ai trouvée très étrange à l’époque, elle ne cessait de parler des fêtes d’anniversaire péruviens. Elle m’a dit beaucoup de choses sur ce qui m’attendait dans son pays natal. Et pour une d’anniversaire. Quand je rencontre quelqu’un partant vivre dans mon pays d’origine, je mentionne de choses comme la circulation, les écoles, les commerces, des choses bonnes à savoir lorsqu’on part s’installer dans un pays étranger. Mais les fêtes d’anniversaire?

Je vis maintenant à Lima, au Pérou depuis trois ans. Comme j’ai 4 petits enfants (tous âgés de moins de 7 ans), j’ai assisté à d’innombrables fêtes d’anniversaires péruviens pendant ces trois années. En fait, au moment où j’écris ceci, il y a , sur mon réfrigérateur , des invitations aux trois prochaines «fiestas». C’est une fête sans interruption, et quelle fête!

Le Lieu

Presque tous les restaurants fast-food ici proposent un forfait anniversaire avec un petit spectacle, beaucoup d’aliments frits, et une animation musicale toujours très bruyante. C’est une expérience incroyable de se retrouver dansant la Macarena tôt un samedi matin dans un restaurant Bembos (l’équivalent local de McDonalds) simplement pour permettre à vos enfants de passer du temps avec leurs petits copains!. Et puis, pire encore, d’être déçu quand vous ne recevez pas le prix du Parent Meilleur Danseur. Tout ceci m’amène à réfléchir et à me dire : ”c’est pour çà que j’ai obtenu une maîtrise en économie ?“.

fêtes d’anniversaires péruviens

Un “toldo” typique installé pour un anniversaire de princesse

L’alternative au restaurant consiste à organiser vos fêtes d’anniversaires péruviens dans un club privé ou dans un grand jardin. Votre jardin n’est pas assez grand pour recevoir tous vos proches?  Ne vous inquiétez pas, il y a des familles à Lima qui vivent en grande partie de la location de leurs grands jardins pour des fêtes. Vous pouvez alors engager une entreprise qui s’occupera de tout: l’installation d’un «toldo» (un chapiteau), chaises, musique et du divertissement. Il y a ici des organisateurs de fêtes qui travaillent exclusivement pour les moins de 6 ans.

La liste des invités

Les fêtes d’anniversaires péruviens sont grandes. Vraiment grandes. Plus grandes que vous ne pouvez l’imaginer. Oublié le vieux principe de ma mère qui permettait d’inviter un enfant par an plus un de sorte qu’à 5 ans, on pouvait inviter ses 6 meilleurs amis et pas un de plus. Normalement, ici, toute la classe est invitée. Il n’est pas rare d’inviter tous les enfants de la même année, même si cela peut représenter  jusqu’à 120 enfants.

fêtes d’anniversaires péruviensIl n’est pas nécessaire d’attendre que votre enfant soit scolarisé pour commencer cette folie. Certaines des plus grandes fêtes où nous sommes allés célébraient un premier anniversaire. Et tout devient de plus en plus somptueux: l’anniversaire du “quinceñeros“ quand votre fille atteint ses quinze ans peut facilement être confondu avec un mariage: robes longues, valse avec le père, soirée  etc . Même si ces dernières années, les fêtes d’anniversaire sont parfois remplacées par une croisière de 2 semaines dans les Caraïbes avec la mère, vingt des amies les plus proches et leurs mères . Pas mal non plus…

Retour à la réalité, ici à Lima. Bien sûr, ce ne sont  pas seulement les invités qui se joignent aux festivités. Les mamans,  quelques papas et grands-parents, et littéralement des dizaines de nounous sont présents. Et amener aussi tous les frères et sœurs est également acceptable – ce que, en tant que maman de quatre enfants, j’apprécie beaucoup.

birthday_foodHeureusement, avec autant d’invitations envoyées, il n’est pas du tout nécessaire de confirmer votre venue et si pour une raison quelconque (lassitude après tant de fêtes d’anniversaire?), vous décidez de ne pas y aller, croyez-moi, personne ne remarquera que votre enfant est absent. Donc ces invitations sont un moyen de chantage parfait: «pas de légumes pour le déjeuner, pas d’anniversaire de Diego Alonso cet après-midi», ce genre de chose…

Les Décorations

Il y a toujours un thème dans cettes fêtes d’anniversaire: Disney Princesses, Barney, ou Power Rangers,  Dora l’exploratrice, etc.  En fait, quels que soient les  désirs de ces  chers petits, ils seront exaucés. Ainsi, des serviettes au chapiteau en passant par l’énorme boîte  où vous déposerez les cadeaux à votre arrivée et les  tasses de Jello, des ballons et des banderoles aux sacs-cadeaux: absolument tout sera de couleurs coordonnées et imprimé avec des images se rapportant au thème choisi. Il y a des rues entières de magasins à Lima qui ne vendent que des articles de fêtes d’anniversaire (un conseil: n’allez jamais dans ces magasins avec votre enfant: vous pourriez y dépenser très rapidement l’équivalent du PIB d’un petit pays).

Le Spectacle

fêtes d’anniversaires péruviens

Ce jour-là, le spectacle a duré presque deux heures!

J’ai réalisé que nous allions à trop de fêtes d’anniversaire quand le jeu préféré de mon enfant  de 2 ans est devenu ‘The Show’. Elle utilisait un bâton ou une corde à sauter en guise de microphone et prétendait être le maître de cérémonies, posant des questions à l’auditoire, attribuant  des prix et effectuant quelques pas de danse. Parfois, seules deux jeunes filles animent le spectacle sur une musique très forte. Mais j’ai assisté à des  fêtes où le spectacle comprenait dix différentes princesses de Disney, le prince, et  divers autres personnages. Chants, danses et mauvaises saynètes peuvent facilement durer près de deux heures. Des prix sont attribués pour divers jeux stupides. Et tout cela sur fond de salsa assourdissant. Je trouve que le spectacle est souvent le point faible de ces fêtes. Mais mes filles ont une opinion très différente, cherchez à comprendre!

Autres divertissements dans le tourbillon des fêtes d’anniversaire

Un toboggan géant gonflable est un must absolu

Un toboggan géant gonflable est un must absolu

La fête dans un club se doit d’offrir  au moins un toboggan géant gonflable, garantissant à toutes les mères de frôler la crise cardiaque en voyant leurs chers petits grimper joyeusement au sommet d’une baleine géante pour ensuite dévaler la «langue», avec 10 autres enfants absolument hors de contrôle. Coeurs fragiles s’abstenir!  Il y aura également quelqu’un qui peindra les visages des enfants (pouvant se révéler de véritables œuvres d’art) et qui coiffera les filles avec paillettes et mèches de couleur. Divers personnages en costume, parfois un train miniature faisant  le tour du jardin, et une promenade à poney pourront compléter les festivités. Tout ceci ressemble parfois à ce que j’imagine être un après-midi à “Neverland” .

La nourriture

isabel_makeupEn général, il y a deux buffets regorgeant de nourriture sucrée, colorée, collante. Bien que les deux buffets présenteront les mêmes plats, un sera à hauteur du genou, parfait pour permettre à votre enfant de se servir tout au long de la journée. La boisson préférée ici est un breuvage jaune vif appelé Inka Cola. Pensez chewing-gum liquide; évidemment les enfants adorent ça. Le gâteau d’anniversaire est souvent de la taille d’un petit enfant, recouvert des figurines du thème de la fête et avec une teneur en sucre suffisante pour induire diabète de type 2 rien qu’en le regardant.

fêtes d’anniversaires péruviens

Les gâteaux d’anniversaire en tant qu’art

Autres particularités des fêtes d’anniversaire péruviens

  • La Piñata: une course folle où les petits enfants peuvent pratiquement se faire piétiner, le plus souvent par les nounous qui se jettent désespérément sur les  bonbons et jouets bon marché  dont elles remplissent leurs  grandes poches.
  • Joyeux anniversaire: la première chanson est chantée en anglais très lentement, plus comme un chant funèbre, mais avec un fort accent sud-américain. Puis la musique reprend avec des applaudissements et la chanson est chantée à nouveau – cette fois en espagnol et avec une cadence bien latine. Cette performance en deux parties fait toujours fondre l’étrangère pluriculturelle que je suis.

À la lecture de ce qui précède, vous réaliserez que j’ai un sentiment très partagé face à cette tradition des  fêtes d’anniversaire dans ce pays. Je dois admettre que l’année dernière nous avons suivi les coutumes et avons donné une fête à la garderie de nos enfants, avec 50 petits invités, une troupe de clowns, et 2 grands gâteaux achetés en magasin. Les enfants se sont beaucoup amusés (en dehors de notre fille de 2 ans qui a été terrifiée par les clowns qui étaient censés l’amuser) et ils n’ont pas apprécié notre retour cette année à un petit anniversaire ne réunissant que la famille et quelques amis.

Ce que je trouve difficile à accepter ici, c’est que même les familles les plus pauvres essaient de se surpasser les unes les autres au travers des fêtes qu’elles donnent pour  leurs enfants. Ca peut être un véritable gouffre financier. Et, contrairement aux  mariages  grandioses dans d’autres cultures, ces évènements se reproduisent chaque année …
En conclusion, je sens que je suis maintenant devenue un peu une experte sur ce sujet, voici donc quelques-uns de mes conseils pour survivre (et probablement même profiter)  à une fête d’anniversaire typique pour un enfant de cinq ans :

  • Stocker  des cadeaux d’anniversaire pour les garçons et les filles de la même tranche d’âge que vos enfants. J’ai un placard avec littéralement des douzaines de petits jouets  appropriés pour les petits copains de jeux de mes enfants. Impersonnel mais efficace.
  • Ne vous embêtez pas à cuisiner un jour où votre enfant va à une fête.
  • Prenez-votre nounou à la partie, elle accompagnera votre enfant tandis que vous bavarderez avec les autres mères, et ensuite demandez votre juste part de son butin à la piñata.
  • Ne pas essayer de contrôler la consommation de vos enfants en sucreries, Inka Cola,  aliments frits ou bonbons. Lorsque vous arrivez à la maison, assurez-vous simplement qu’ils vomissent tout  avant de les mettre au lit.
  • Donnez tous les bonbons et les jouets bon marché que vos enfants ramènent à la maison à  la nounou. Ses enfants apprécieront les choses beaucoup plus que les vôtres.
  • Ne rien manger à Bembos.

Enjoy!
Kirsten
Lima, Pérou

fêtes d’anniversaires péruviens

Rebecca avec son visage peint lors d’une fête Bembos

(Visited 161 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 15 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*