Home > Europe > Irlande > La Saint Patrick, fête nationale irlandaise

Pour le thème du mois, Rituels et Traditions dans le Monde, nous sommes heureuses de vous présenter un article qu’un amie de longue date d’Expatclic avait écrit au debut de l’histoire du site…mais qui est encore valid, bien sur 😊

Isabellou vit en Irlande… D’ici quelques jours, les rues de cette île feront la fête, célébreront leur Fête Nationale et donc la Saint Patrick. Isabelle nous relate la vie de ce saint qui compte dans l’histoire irlandaise. Merci pour tes explications, tes photos qui nous entrainent dans l’ambiance très verte de cette coutume.

 

La fête de saint Patrick est d’origine irlandaise et se fête le 17 mars.
L’Irlande celtique a ouvert ses portes au christianisme, avant même l’arrivée des Vikings…

Patrick était le fils d’un fonctionnaire de la Grande Bretagne romaine; né en 385 en Ecosse ou Pays de Galle (les historiens ne sont pas sûrs). Jeune homme, il a été enlevé par des pirates irlandais; en effet il y avait à cette époque des incursions irlandaises sur les côtes britanniques! Certaines colonies s’étaient même installées aux pays de Galles.

Le jeune Patrick fut vendu comme esclave dans le conté d’Antrim (Irlande du Nord) où il fut berger. A l’age de 20 ans il devient Chrétien. Après six ans d’esclavage Patrick réussit à s’évader à la suite d’une apparition de Dieu en personne lui conseillant de regagner sa terre natale. Il rentre dans les ordres, devient prêtre puis évêque, fit beaucoup de voyages.

Il revint en Irlande prêcher la foi. Il ne fût à l’évidence pas le seul missionnaire chrétien venu sur cette île mais certainement le plus fervent, prêchant l’évangile.

Le roi fût converti, de nombreux monastères furent construits. L’Irlande fut évangélisée à partir de 432. À la suite de sa rencontre avec le Pape, il fonda son propre évêché à Armagh.

Au cours de ses prêches, il utilisait le trèfle pour expliquer la Sainte Trinité; Père, fils et saint Esprit en un seul Dieu.

C’est ainsi que la civilisation romaine a atteint cette île sans la submerger puisque le christianisme irlandais divergeait des normes romaines; eglise monastique plus qu’épiscopale.
Parmi les divergences les plus criantes, la loi autorisait, dans certains cas, le divorce. (Vème siècle).

Selon la légende, Saint Patrick aurait fait fuir tous les serpents de l’île sauf un plus malin mais qu’il aurait fini par terrasser; dans sa fuite ce serpent a creusé le lit de la rivière Lee, à Cork, dans le sud de l’Irlande.

Saint Patrick, connût comme « l’Apôtre d’Irlande », mourut en 461. La saint Patrick se fête chaque année le 17 mars, jour de sa mort.

A l’occasion de la Saint Patrick, les Irlandais se rendent à l’église, organisent des parades; la bière coule à flots dans les pubs et tout le monde s’habille en vert, couleur traditionnelle de l’Irlande, si possible du shamrock accroché à leur boutonnière: le trèfle à trois feuilles est aujourd’hui un emblème national de l’Irlande, la harpe l’est également.

Vous pourrez aisément vérifier que « trèfle » en anglais se traduit par « clover » et non pas « shamrock ». Ce n’est pas le « clover » (connu en France par exemple) que l’on porte accroché aux boutonnières mais une espèce beaucoup plus petite (« shamrock ») que l’on porte en petit bouquet.

La fête de la Saint Patrick s’est répandue un peu partout dans le monde depuis l’émigration des Irlandais au XIX ème siècle à la suite principalement de la Grande Famine, et avec elle la culture celte qui compte de plus en plus d’adeptes.

La première fête de la Saint Patrick n’a pas eu lieu en Irlande mais à Boston (Massachusetts, USA), en 1737. Ce n’est que depuis quelques années que cette fête est descendue dans la rue; beaucoup de personnes dans les campagnes n’éprouvent pas le besoin de participer ou seulement de se rendre au défilé. Pour eux, Saint Patrick est un saint à qui on rend hommage au sein de l’église, pas dans la rue.

Vœux de saint Patrick :

« Puissiez-vous avoir

Une maison contre le vent

Un toit contre la pluie

L’amour d’une famille unie

Puissiez-vous toujours être entourés

De gens joyeux et d’éclats de rire

De tous ceux que vous aimez

Puissiez-vous avoir tout ce que votre cœur désire ».

Pour ce jour particulier, il n’existe pas de spécialité culinaire… si ce n’est la bière !!!

BONNE SAINT PATRICK!

Isabellou
Irlande
Février 2005
Photos ©Isabellou
sauf la principale, de Patrick Fore sur Unsplash
(Visited 35 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 16 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commenti
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires