Home > Vie à l'étranger > Déménagements > Le rôle de l’entreprise dans le soutien à la famille expatriée

Au cours de ces 30 ans de vie à l’étranger, j’ai vu des dizaines de familles passer par le difficile processus de s’installer dans leur nouveau pays. J’en ai conclu que la manière dont l’entreprise (ou l’organisation, l’université, etc.) soutient la famille expatriée pendant la première étape de l’acclimatation peut faire toute la différence. Les employés constituent l’atout le plus précieux de toutes entreprises. Si la mutation  est bien gérée, cela peut s’avérer un excellent investissement pour les années à venir. S i elle est mal géré, cela pourrait coûter très cher à l’entreprise, et pas seulement en termes économiques.

 

On sait qu’une période de travail à l’étranger a beaucoup plus de chances de réussir si tous les membres de la famille expatriée sont heureux pendant toute cette période.

expat family

Photo Credit ©RamdanAutentic

Les premiers mois sont d’une importance cruciale pour la famille expatriée dans l’établissement d’une bonne relation avec le pays d’accueil. Un choc culturel très intense peut compromettre gravement le bien-être d’un ou de plusieurs membres de la famille expatriée.

Que se passe-t-il quand la famille déménage?

Il y a des problèmes spécifiques auxquels la famille expatriée est confrontée lorsqu’elle change de pays. Parmi ceux-ci figure :

* La nécessité pour la famille expatriée de fonctionner dans un environnement nouveau et souvent très différent. À son arrivée, il est essentiel que la famille expatriée crée rapidement une routine confortable. Cela peut être un gros défi dans un environnement complètement étranger.

Photo credit Pixabay

*Le manque de rôles clairs au sein de la famille expatriée génère de la frustration et des incompréhensions. Chaque membre de la famille a tendance à se concentrer sur sa propre adaptation dans le nouvel environnement et risque de ne pas remarquer les efforts des autres membres pour que les choses fonctionnent, ce qui alimente   les frustrations.

* La position ou le rôle de chaque membre de la famille dans le nouvel environnement. Pour ceux qui arrivent dans le nouveau pays avec un rôle spécifique (détenteur d’un contrat de travail dans un bureau, enfants  dans une école), le passage sera plus facile. D’autre part, les autres membres de la famille expatriée devront lutter pour se faire une place dans le nouveau scénario. Cela nécessite non seulement beaucoup d’énergie, mais peut aussi créer un fort sentiment d’isolement au début.

* Une perte générale de l’identité familiale. Alors que tous les membres de la famille expatriée pleurent la perte d’une routine dans le pays précédent, ils devront faire face à une perte inévitable de l’identité familiale. Ils arrivent dans un nouveau contexte où personne ne connaît leur histoire. Ce manque de « mémoire familiale » peut peser lourdement et différemment sur chaque membre de la famille.

Comment la famille fait face à ce processus

expat family

Photo Credit Pixabay

La rapidité et la manière dont la famille expatriée s’adapte au nouvel environnement dépendent d’une grande variété de facteurs. Les expériences individuelles précédentes, l’âge de chaque membre et la situation personnelle de chacun influencent la manière dont l’adaptation est abordée. Plus la famille expatriée se sentira soutenue à ce stade, plus elle aura de chances de s’adapter au nouvel environnement sans grande détresse. Chaque membre de la famille identifiera le type de soutien avec lequel il se sentira plus à l’aise. Les formes de soutien initial peuvent inclure une mère positive et encourageante, un père très motivé, une soeur qui émane de la sécurité, un collègue, des amis à l’école ou d’autres expatriés qui partagent leurs expériences.

Le rôle de l’entreprise

D’après ce que j’ai vu, les missions les plus heureuses à l’étranger sont celles dans lesquelles la famille expatriée se sent suffisamment soutenue par l’entreprise.

Ce soutien peut être exprimé de plusieurs manières. J’en ai vu certaines  100% présentes à l’arrivée de la famille expatriée et pendant toute la durée du contrat. D’autres ne prennent même pas en considération  les défis de base auxquels la nouvelle recrue doit faire face (par exemple, faire correspondre le début du contrat de travail avec le début de l’école, ou des problèmes de santé spécifiques d’un ou plusieurs membres de la famille expatriée).

Bonnes pratiques que chaque entreprise devrait utiliser

Voici quelques-unes des bonnes pratiques que j’ai vu utiliser avec succès par certaines entreprises qui souhaitaient faciliter le processus d’installation de la famille expatriée dans le nouveau pays:

la famille expatriée

Photo Credit ©DanielleMcInnes

*Se concentrer sur l’arrivée de toute la famille et pas seulement de l’employé. Cela se traduit par une attitude positive visant par exemple à obtenir des informations régulières sur le bien-être de toute la famille, à donner du temps pour aider à la résolution de problèmes pratiques et à inviter l’employé à s’absenter du travail pendant les premières semaines pour aider la famille.

*Désigner une personne spécifique à laquelle la famille expatriée peut s’adresser en cas de besoin urgent. Lorsque qu’on arrive dans un nouveau pays, il y a tant de choses à comprendre et à apprendre. Comment payer les factures, où et quand conduire dans des routes spécifiques, qu’est-ce qui se cache derrière les comportements culturels qui peuvent parfois être vraiment déconcertants. Avoir une personne vers qui se tourner en temps réel pour plus de clarté est vraiment inestimable.

*Organiser des événements qui incluent toute la famille. Les événements sociaux contribuent à renforcer le sentiment d’appartenance que chaque entreprise incarne, une exigence fondamentale pour démarrer dans un nouveau pays.

*Être présent mais discret. Il est important de connaître la culture d’origine de la famille expatriée car elle  pourrait ne pas trop apprécier l’intrusion dans sa nouvelle routine. L’entreprise doit trouver le juste équilibre entre offrir du soutien et ne pas envahir les espaces de la famille expatriée qui doit se sentir libre d’expérimenter et de contacter l’entreprise en cas de besoin.

*Inclure un bon programme d’assurance maladie pour toute la famille et l’aider à gérer la bureaucratie en cas de besoin. Tomber malade dans un pays étranger peut être extrêmement stressant et c’est dans ces moments-là que la famille expatriée a le plus besoin d’être aidée.

J’aimerais connaître vos expériences et comprendre ce que vous attendez de votre entreprise ou de vos organisations lorsque vous déménagez. Une nouvelle expatriation aura toujours un élément de stress en soi. Tout ce qui peut être fait pour aider à contenir les difficultés inhérentes à tout déménagement mérite d’être discuté.

Claudia Landini (Claudiaexpat)
Toscane, Italia
Novembre 2018
Traduit de l’anglais par Claudiaexpat

 

(Visited 16 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*