Home > Famille et Enfants > Enfants > L’expatriation sans enfants: une expérience à découvrir (et partager)
espatrio senza figli

L’expatriation sans enfants présente bien sûr ses caractéristiques propres et particulières. Dans cet article, Claudiaexpat réfléchit à ce que signifie passer d’une expatriation en famille à une sans-enfants.

Claudiaexpat utilise sciemment le et uniquement le mot “fils”: ses 2 enfants à elle, ce sont des garçons!

J’ai expliqué à plusieurs reprises que je ne me suis pas sentie engagée dans cette expérience d’expatriation à Djakarta comme cela avait été le cas avec tous les pays où j’avais vécu auparavant. J’ai trouvé de nombreuses raisons à cela: le fait que la ville est difficile et peu alléchante pour entretenir des relations humaines, également les pépins de santé que j’ai eus. Mais ce que je n’avais pas vraiment pris en compte c’est qu’il s’agissait de ma première expatriation sans enfants.

expatriation sans enfantsLa chose en soi -même ne m’a pas causé de gros problèmes. Je suis passée, comme tous, à travers l’intense période d’adaptation au nid vide. N’avoir plus d’enfants dans notre quotidien, après des années axés autour d’eux, n’est pas quelque chose qu’on absorbe en quelques semaines et sans secousses.

Dans sa beauté (car il y a tant d’aspects positifs) et dans sa complexité, ce processus est l’un des plus intenses dans la vie d’une personne, selon mon expérience.

Mais ce que je n’avais pas considéré en profondeur, c’est à quel point une expatriation sans enfants pèse sur la qualité de vie dans notre nouveau pays et aussi sur la relation que nous développons avec lui.

Je me suis mis à réfléchir à la raison pour laquelle cette expérience indonésienne était si différente des autres et j’en ai dégagé 5 observations:

Nous ne voyons le monde que par nos yeux

Vivre une expatriation en famille est une aventure merveilleuse car elle nous met dans la condition constante de regarder le pays avec les yeux de nos enfants.

Leur vision et leur processus d’adaptation nous font découvrir des choses que nous n’aurions pas considérées. Ils ouvrent notre esprit et notre cœur à différentes sortes de difficultés et de conquêtes et nous permettent de pénétrer les facettes du nouveau pays qu’un oeil d’adulte ne comprend guère.

J’aurais probablement eu une perception plus douce de la façon dont les cultures latines sont machos si je n’avais pas vu la discrimination subie par mon fils parce qu’il ne jouait pas au football.

Nous perdons un canal de connaissance de la culture locale

expatriation sans enfants

Mattia dans son costume hondurien 🙂

Lorsque vous arrivez dans un nouveau pays, chaque membre de la famille crée son propre canal pour connaître la nouvelle culture. Les enfants qui deviennent immédiatement des élèves dans leurs écoles rentrent chez eux avec une série d’histoires et d’aventures qui reflètent plus ou moins les facettes de la culture locale.

C’est aussi à travers mon petit bébé qu’un jour, alors que nous voyagions au Nicaragua, il nous a dit de faire attention au soleil derrière les nuages car c’est «l’œil de Dieu qui voit tout et punit tout», que nous avons réalisé à quel point la religion était profondément enracinée dans la culture hondurienne.

Nous perdons des alliés dans l’expérience

Bien que plus vulnérables, nos enfants restent des alliés et une source de soutien dans l’expérience des expatriés. C’est aussi avec eux que nous traversons les premiers moments d’adaptation, que nous analysons l’étrangeté du nouveau pays ou que nous payons le prix de ne pas comprendre comment nous devons bouger.

Nous perdons un canal de sociabilisation

Même si une expatriation sans enfants nous libère beaucoup de temps pour se dédier à des nouvelles activités, le canal scolaire est à mon avis un des plus riches et efficaces pour entrer en contact avec des personnes locales et étrangères, et de trouver une série d’activités variées, ainsi qu’un microcommunaté à laquelle on sent d’appartenir. Ici, à Djakarta, l’école est un monde centré. Les mères que je connais sont très impliquées dans les activités que les écoles des enfants organisent et entrent en contact avec un monde de nationalités, de coutumes et de problèmes incroyables.

Nous voyageons et découvrons de différentes manières

expatriation sans enfants

En voyageant au Nicaragua

Voyager seul avec son partenaire est magnifique et très agréable après des années de voyage avec toute la famille, mais il est indéniable que toute l’organisation et le goût des excursions à l’intérieur et à l’extérieur de notre pays d’accueil changent radicalement quand nous n’avons plus besoin de prendre en compte les besoins, le désirs et les rythmes de nos petiots.

Peut-être est-ce grâce à eux que nous avons découvert des choses que maintenant, en tant que couple mature, nous ne songions même pas à prendre en compte.

Rien de dramatique, bien sûr. Aussi, pendant que nous nous adaptons et apprenons à vivre une expatriation sans enfants, cela change (et enrichit) la relation avec eux qui deviennent adultes, autonomes et qui apportent d’autres choses au patrimoine familial. C’est une phase d’expatriation, comme bien d’autres. Et je suis heureux que, comme toujours, Expatclic soit là pour accueillir nos sentiments tout au long de notre vie à l’étrangère.

 

Claudia Landini (Claudiaexpat)
Djakarta, Indonésie
Avril 2018
Traduit de l’italien par Claudiaexpat
Photos de Claudiaexpat

 

(Visited 12 times, 1 visits today)

Comme vous êtes là…

...est-ce qu’on peut vous demander de nous offrir un caffe ? On rigole, bien sûr, mais pas complètement. Vous avez peut-être remarqué qu’Expatclic n’a pas de pubs ni de contenus payants. Depuis 14 ans nous travaillons pour fournir des contenus et une assistance de qualité aux femmes expatriées dans le monde entier. Mais maintenir un tel site web a des coûts très élevés, que nous couvrons partiellement avec nos propres frais d’adhésion à l’association qui gère le site, et des dons spontanés de la part de celles qui apprécient notre travail. Si vous pouviez nous donner même une toute petite contribution pour couvrir le reste, nous vous en serions profondément reconnaissant. ♥ Vous pouvez nous soutenir avec un don ou en devenant membre honoraire d’Expatclic. Merci de tout cœur.